Pays-Bas – Angleterre : ce que vous devez savoir sur les pénaltys

Les cinq penaltys parfaits de l’Angleterre pour battre la Suisse en quart de finale de l’Euro 2024 étaient une combinaison d’entraînement, de précision et de performance sous pression. Mais que se passera-t-il si leur demi-finale contre les Pays-Bas se déroule de la même manière ? Peuvent-ils vraiment redevenir aussi bons ? Foot sur 7 s’est penché sur les records des deux équipes en matière de tirs au but et sur les secrets de la  » stratégie des tirs au but » de l’Angleterre.

Le bilan des Pays-Bas aux tirs au but

La dernière séance de tirs au but des Pays-Bas a eu lieu contre l’Argentine en quart de finale de la Coupe du monde 2022 (défaite 4-3 lors de la séance de tirs au but). Les penaltys de Virgil van Dijk et Steven Berghuis ont été arrêtés par Emiliano Martínez. Les Néerlandais ont perdu les quatre dernières séances de tirs au but en demi-finale d’un tournoi majeur : Euro 1992 contre le Danemark ; Coupe du monde 1998 contre le Brésil ; Euro 2000 contre l’Italie ; et Coupe du monde 2014 contre l’Argentine.

PhaseAdversairePenaltysButsRaté/ArrêtéConversionRésultat
Euro 92 (1/2 finale)Danemark54180 %D
Euro 96(1/4 finale)France54180 %D
Coupe du Monde 98 (1/2 finale)Brésil42250 %D
Euro 2000 (1/2 finale)Italie41325 %D
Euro 2004 1/4 finaleSuède65183 %V
Coupe du Monde 2014(1/4 finale)Costa-Rica440100 %V
Coupe du Monde 2014(1/2 finale)Argentine42250 % D
Coupe du Monde 2022(1/4 finale)Argentine53260 %D
Total37251268 %2 Victoires et 6 défaites
Les séances de tirs aux buts des Pays-Bas lors des grands tournois (OPTA)

Lors de leur défaite 4-3 aux tirs au but contre l’Argentine en quart de finale de la Coupe du monde 2022, voici l’ordre des tirs au but pour les Pays-Bas : Virgil van Dijk, Steven Berghuis, Teun Koopmeiners, Wout Weghorst. Les deux premiers ont vu leurs tirs être arrêtés et les deux suivants ont marqué. Le dernier tireur Luuk de Jong n’a pas eu l’occasion de se soumettre à l’exercice. Berghuis, Koopmeiners et De Jong ne faisant pas partie de la sélection de Koeman pour l’Euro 2024, voici une sélection des potentiels tireurs de penaltys des Oranje et leurs taux de réussite dans cet exercice.

JoueurTotalMarquésRatéTaux de Conversion (%)
Depay43321174
Weghorst2718966
Bergwijn10100100
Wijnaldum97278
Veerman74357
Gakpo54180
Malen53260
Simons43175
Dumfries330100
Chiffres sur les penaltys de joueurs des Pays-Bas en club et en sélection (OPTA)

Le bilan de l’Angleterre

...

L’Angleterre a remporté trois de ses quatre dernières séances de tirs au but, toutes compétitions confondues : une victoire à la Coupe du monde 2018 contre la Colombie, une victoire en Ligue des nations 2018-19 contre la Suisse, une défaite en finale de l’Euro 2020 contre l’Italie et la victoire contre la Suisse en quarts de finale de l’Euro 2024. La sélection anglaise a marqué 18 de ses 19 derniers pénaltys, tirs au but inclus. Le seul tir manqué dans cette série a été celui de Harry Kane lors de la défaite 2-1 en quart de finale contre la France lors de la Coupe du monde 2022. L’attaquant avait déjà marqué sur penalty lors de ce match.

PhaseAdversairePenaltysButsRaté/ArrêtéConversionRésultat
Coupe du Monde 90 (1/2 finale)Allemagne53260 %D
Euro 96(1/4 finale)Espagne440100 %V
Euro 96( 1/2 finale)Allemagne65183 %D
Coupe du Monde 98 (1/8 finale)Argentine53260 %D
Euro 2004 1/4 finalePortugal75271 %D
Coupe du Monde 2006(1/4 finale)Portugal41325 %D
Euro 2012 1/4 finaleItalie42250 % D
Coupe du Monde 2018(1/8 finale)Colombie54180 %V
Euro 2020 FinaleItalie52340 %D
Euro 2024(1/4 finale)
Suisse550100 %V
Total50341668 %3 victoires et 7 défaites
Les séances de tirs aux buts de l’Angleterre lors des grands tournois (opta)

Les meilleurs tireurs de penaltys de l’Angleterre

JoueurTotalMarquésRatéTaux de Conversion (%)
Kane86761088
Toney4037393
Saka1614288
Palmer12120100
Watkins116555
Bowen118373
Eze87188
Trippier63350
Belligham550100
Dunk440100
Chiffres sur les penalties de joueurs de l’Angleterre en club et en sélection (OPTA)

Les pénaltys hors normes de Toney

Sur les réseaux sociaux, les réactions sur le penalty « sans regard » d’Ivan Toney se sont fait nombreuses. Le psychologue sportif de Brentford, Michael Caulfield, qui a également travaillé avec Southgate, affirme que Toney a « presque changé la façon dont les penaltys sont tirés » : « C’était une incroyable démonstration de talent et de courage que de faire confiance à son processus, sous une telle pression, sans même oser regarder le ballon. C’est un talent remarquable qu’il a affiné pendant des années et des années de pratique et il a un esprit extraordinaire pour un jeune homme. C’est un jeune homme très dur et très intelligent. Les pénaltys ne sont pas une loterie. J’espère que nous avons enfin compris cela ». », a-t-il déclaré.

Avec 37 penaltys marqués sur 40 tirés en club et en sélection, la dernière fois que Toney a manqué un penalty, c’était en avril 2023. Selon une interview de son ancien entraîneur, Bob Jeffery, un directeur des gardiens de but qui a travaillé avec l’attaquant aux États-Unis pendant sa suspension, l’attaquant s’entraîne à tirer des tirs au but à 13 mètres, de sorte que lorsqu’il tire un penalty normal de 12 mètres, « le but semble plus grand ». Interrogé sur le penalty, le joueur lui-même avoué à la BBC après le match : « Je ne parlerais pas de pression, j’ai toujours ma propre routine. Je me concentre et je fais ce que je fais toujours c’est-à-dire prendre mon temps et faire rouler le ballon dans les filets. Je ne regarde jamais le ballon. Certains peuvent trouver ça fou, mais je m’y tiens et ça marche ».

Se libérer de la pression

Geir Jordet, auteur du livre Pressure : Lessons from the Psychology of the Penalty Shootout, a déclaré aux médias anglais que les tireurs de penaltys anglais ont mis en moyenne 5,2 secondes entre le coup de sifflet de l’arbitre et le début de leur course, alors que la moyenne suisse est de 1,3 seconde. Le spécialiste a démontré que cette pause « pour prendre le temps de respirer profondément deux ou trois fois » permettait de « mieux se contrôler à ce moment-là ». En outre, le rôle de l’ancien international néerlandais et actuel entraîneur des attaquants anglais Jimmy-Floyd Hasselbaink a été qualifié d' »énorme » par Jude Bellingham après la séance de tirs au but des quarts de finale.

Tous les efforts mis en place par l’équipe de Southgate ont fini par porter leurs fruits et l’Angleterre n’a plus peur de s’essayer aux tirs aux buts maintenant. À voir comment les Pays-Bas vont s’y prendre si les deux équipes n’arrivent pas à se départager au bout des prolongations.