Stade Rennais – Amende LFP : Dréossi est dans l'incompréhension

Publié par Ronan Richeux le 01 mars 2013 à 19:30

Suite à la décision de la LFP d'infliger une amende de 50 000 € au Stade Rennais après l'envahissement de la pelouse lors de la demi-finale de la Coupe de la Ligue, le manager général des Rouge et Noir a tenu à réagir face à cette sanction.

Nous sommes dans l’incompréhension.

« Quelle que soit la somme de l’amende, comment sanctionner l’image si positive d’un public qui vient faire la fête avec son équipe ? Il y a sûrement un règlement mais on est en train de casser un élan populaire dans le football. Qui en a pourtant besoin. C’était un beau moment pour le Stade Rennais F.C., les supporters et les joueurs. En aucun cas, on ne le regrette. Si on poursuit dans ce sens, on va continuer à vider les stades. J’ai eu Frédéric de Saint-Sernin et Bernard Caïazzo de Saint-Étienne. On va se réunir lundi avec le club de l’ASSE pour voir comment réagir. C’est absurde. On ne va pas en rester là. Nous sommes dans l’incompréhension. »

Face à cette incompréhension, et même si il existe un règlement, la LFP a peut être besoin de se poser des questions sur le fondement de la sanction financière infligée au Stade Rennais et à l'AS Saint-Étienne après l'envahissement du terrain pour célébrer l'obtention du billet pour la finale de la Coupe de la Ligue au Stade de France. Si liesse de joie exprimée par les supporters rime avec sanctions financières à la clé, les dirigeants du football ne vont pas encourager les fans ou les non initiés à venir assister aux matchs dans les stades.

Afficher les commentaires