PSG - Mercato : Nasser Al-Khelaïfi fixé sur les exigences du FPF

Nasser Al-Khelaïfi doit trouver 80 M€ pour sortir le PSG des mailles du Fair-Play Financier

Au lendemain de la fermeture du dernier mercato estival, l’UEFA avait annoncé l’ouverture d’une enquête sur le PSG après les transferts records de Neymar (222 M€) et Kylian Mbappé (180 M€). L’instance européenne voulait vérifier que l’écurie du président Nasser Al-Khelaïfi avait agi conformément aux règles du Fair-Play Financier. Et les Rouge et Bleu seraient à présent fixés sur ce qu’il leur manque pour éviter toute sanction à ce sujet.

Al-Khelaïfi doit trouver 80 M€ pour rester dans les clous du FPF

En effet, selon les informations exclusives de RMC Sports, l'enquête de l'UEFA, concernant le Fair-Play Financier, aurait mis en lumière des divergences entre le Paris Saint-Germain et l'instance européenne. La question porterait sur la définition des « parties liées. »

Depuis le changement de la règlementation du FPF, l'UEFA considère tout sponsor versant plus de 30 % des revenus en tant qu’une partie liée. La radio métropolitaine ajoute ainsi que le club de Nasser Al-Khelaïfi serait hors des clous à hauteur de 80 millions d'euros, ce qui ne devrait pas poser de problèmes majeurs cet hiver.

Angel Di Maria et Lucas Moura étant notamment annoncés sur le départ. Par ailleurs, les dirigeants parisiens travailleraient d'arrache-pied pour augmenter toutes les sources de recette, notamment par le biais de sponsors non qataris et des droits TV.