Bordeaux : Éric Bedouet évoque le rachat du club par le GACP.

Éric Bedouet, entraîneur des Girondins de Bordeaux.

Le rachat des Girondins de Bordeaux par le groupe GACP présidé par Joseph DaGrosa avait suscité plusieurs inquiétudes chez les acteurs majeurs du club. Très peu entendu sur ce dossier, l’entraîneur bordelais, Éric Bedouet est sorti de son silence et a livré ses impressions sur le projet des Américains.

Éric Bedouet : « Je suis plutôt optimiste sur ce genre de choses »

Le poste occupé par Éric Bedouet au FC Girondins de Bordeaux est l’un des emplois les plus menacés lorsqu’il y a une cession des parts d’actions à un tiers. Lorsqu'une formation sportive est rachetée, cela apporte parfois un plus à l’écurie en question. Pour exemple, on pourrait citer le rachat du PSG en 2011 par Nasser Al-Khelaïfi, président de Qatar Sports Investment.

Également le rachat de Chelsea par Roman Abramovitch en juin 2003. Ces différentes opérations ont été bénéfique pour les championnats français et anglais, en raison des investissements consentir par ses propriétaires ambitieux. En conférence de presse, le patron du banc des Girondins a salué le fait que l’écurie change d’actionnaires.

« On a très bien été géré par M6, c'est un passage qu'il faut faire. Il y a des moments où il faut opter pour autre chose. C'est peut-être aussi le moment de passer à une politique un peu différente. On va découvrir », a déclaré Éric Bedouet, avant d’indiquer que ce changement va énormément contribuer au rayonnement du club au scapulaire.

« Je suis plutôt optimiste sur ce genre de choses, ça va nous apporter beaucoup de plus. Les Américains ont l'expérience de tout ce qui concerne le sport de très haut niveau. À un moment donné dans la vie, il faut passer à autre chose. C’est un passage qu'il faut faire », a déclaré le technicien de 64 ans.