FC Nantes: Neil Warnock, le Manager de Cardiff City évoque Sala

Neil Warnock très ému pendant l'hommage de Cardiff City à Emiliano Sala.
Par ALEXIS
Publié le 08 février 2019 à 19:15 | mis à jour le 08 février 2019 à 19:15
Résultats

Neil Warnock est sous le coup de l’émotion depuis la disparition d’ Emiliano Sala. Le Manager de Cardiff City avait rencontré l’attaquant plusieurs fois pour le superviser, puis le convaincre de rejoindre le club de Premier League cet hiver. Il témoigne d’un garçon très gentil brutalement arraché à l’affection des siens.

Warnock, « Sala pouvait faire quelque chose de spécial, un très gentil garçon ».

La disparition tragique d’ Emiliano Sala a fortement ému Neil Warnock. Il avait avoué dès les premières heures de la mauvaise nouvelle qu’il a failli démissionner de son poste de manager de Cardiff City, car traumatisé. Il n’en revenait à l’annonce de la disparition de l’avion de l’attaquant qui regagnait le Pays de Galles après un tour à Nantes pour récupérer ses affaires et faire ses adieux à ses coéquipiers du FC Nantes.

En effet, le technicien de 70 ans avait été au centre des négociations et de la signature du buteur des Canaris chez les Bluebirds. « Je suis dans le football depuis quarante ans et cela a été de loin la semaine la plus difficile de ma carrière, et de très loin. Ça a été une semaine traumatisante, et ça l'est toujours. Je n'arrive pas à me faire à la situation », avait confié Warnock, en conférence de presse.

« Ça m'a probablement impacté plus fort que n'importe qui d'autre, car j'ai rencontré le garçon et je lui ai parlé pendant les six à huit dernières semaines », avait-il rappelé, avant de laisser entendre qu’il « pense 24 heures sur 24 à la question de savoir s'il faut continuer ou non (à entrainer, ndlr) ».

Mais le coach s’est un peu remis de ses émotions après les nombreux hommages rendus à la recrue hivernale qui ne portera jamais la couleur bleu du club gallois.

« Tout le monde s'attendait au pire. Cela (le corps retrouvé, ndlr) apporte la paix à la famille et un peu de réconfort. (...). Je pense qu'il en va de même pour le club, qui a géré la situation de manière incroyable. Je ne saurais être plus reconnaissant à Mehmet Dalman (le président) et Vincent Tan (le propriétaire de Cardiff City).

Je n'ai entendu personne dire des choses de mal à propos d'Emiliano. (...). C’était quelqu'un qui pouvait faire quelque chose de spécial et qui était en même temps un très gentil garçon.

Ce serait mon souvenir de lui », a témoigné Neil Warnock, face à la presse, ce vendredi.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp