OM : Clash, Éric Di Meco renvoie la sulfateuse à Villas-Boas

OM : Clash entre Éric Di Meco et André Villas-Boas Publié par Gary SLM. le 05 novembre 2020 à 20:48

Présent sur RMC Sport pour commenter le match FC Porto - OM (3-0), Éric Di Meco n’avait pas été tendre envers la prestation des Marseillais. De quoi susciter une réponse d’André Villas-Boas ce jeudi en conférence de presse. Vindicatif, l’ancien latéral gauche phocéen n’a pas voulu rester sans réaction face à la sortie de l’entraineur olympien.

OM : André Villas-Boas indifférent à la frustration d’Éric Di Meco

Incapable de se contenir face la cuisante défaite de l’Olympique de Marseille à Porto en Ligue des champions, Éric Di Meco avait demandé qu’on lui apporte des cordes pour se pendre. Cette plaisanterie n’a pas été du goût d’André Villas-Boas. Présent ce jeudi devant les journalistes, le technicien portugais a répondu qu’Éric Di Meco et les nombreux textos qu’il dit avoir reçus de la part des supporters qui partageaient sa profonde déception n’empêcheront pas l’ OM de continuer à travailler. Autrement dit, le coach marseillais n’est pas du tout ému par le désarroi de l’ancien Olympien.

Le consultant invite le club et son coach à se remettre au travail

Toujours par le biais des ondes de la radio sportive, Éric Di Meco a d’abord expliqué qu’il ne prenait pas mal la réaction d’André Villas-Boas. L’ancien Marseillais a mis sa réaction sur le compte d’une hystérie en plein commentaire d’un match au cours duquel il attendait beaucoup mieux de la part de son club de cœur. Le vainqueur de la Ligue des champions 1993 a également évoqué l’attachement des supporters de l’ OM qui auraient pu zapper le match au profit d’un « Real-Inter merveilleux à côté ». Preuve que les fans olympiens sont très attachés à leur club, et « André Villas-Boas le sait ». Enfin, au nom des supporters de l’ OM qui « veulent juste voir un peu de résultats et une équipe se comporter autrement », Éric Di Meco a demandé au tacticien lusitanien de « redonner un peu de fierté à tout le monde » en se remettant au travail.

Afficher les commentaires