FC Barcelone : Koeman déçu des 'conneries' du clan Griezmann

FC Barcelone : Koeman déçu des 'conneries' du clan Griezmann. Publié le 20 novembre 2020 à 18:30

Les nuages continuent de s'amonceler au-dessus de la tête d'Antoine Griezmann au FC Barcelone. Les récents propos de son ancien conseiller et d'un oncle à l'encontre de Lionel Messi ont créé une polémique en Espagne, après l'expression de la désapprobation de la star argentine, à son retour de sélection.

Griezmann - Messi : la guerre des petites phrases

"J'en ai marre d'être toujours le problème de tout dans le club." La phrase est prononcée par Lionel Messi au sortir de l'avion qui le ramenait d'Amérique du Sud, où il jouait avec la sélection argentine. Elle fait suite au propos de l'ex-agent d'Antoine Griezmann, Eric Olhats, qui a déclaré que Messi était "à la fois un empereur et un monarque" au FC Barcelone, n'ayant "pas vu venir l'arrivée d'Antoine d'un bon oeil". L'ancien conseiller a dénoncé une "attitude déplorable" du sextuple Ballon d'Or envers le Français. Plus tard, c'est l'oncle du joueur qui en a rajouté une couche : "Avec Lionel Messi, je sais ce qu'il se passe à l'intérieur, ce n'est pas facile. Il y a des choses que je ne peux pas dire." La polémique était créé au grand dam d'Antoine Griezmann, principale victime des propos irréfléchis de son entourage.

FC Barcelone : Koeman met les choses au clair

En conférence de presse, l'entraîneur néerlandais du FC Barcelone, Ronald Koeman, a évidemment été interrogé sur le sujet par les médias espagnoles. "Je dois défendre Leo Messi, parce qu’après un voyage de 15 heures, à sa place, moi aussi j’aurais été énervé de devoir répondre à ce genre de questions", a d'abord déclaré le coach des Catalans. "Demander ce genre de choses, sur les propos de l'oncle d'un partenaire, à la sortie de l’aéroport, c’est un manque de respect pour moi et une volonté inutile de vouloir créer la polémique. En second lieu, moi, je n’ai pas vu de problèmes entre les deux, ni à l’entraînement, ni en matches ou dans le vestiaire. Ils commencent à bien jouer ensemble." Ronaldo Koeman s'en est pris à la presse, accusée d'avoir monté cette histoire en épingle : "Je comprends que vous cherchiez une polémique, mais moi dans le vestiaire, je n’ai pas vu de mauvaise relation entre les deux. Si quelqu’un a dit quelque chose, et je crois qu'Antoine Griezmann n’est plus son client depuis trois ans, ce sont des conneries." Une ferme mise au point qui devrait mettre un terme à la polémique. L'ex-conseiller Eric Olhats a d'ailleurs fait machine arrière face à l'ampleur que prenait l'affaire.





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp