ASSE : Défaite à Brest, Claude Puel ne veut pas de pression

ASSE : Claude Puel galvanise ses joueurs contre le LOSC Publié le 22 novembre 2020 à 14:02

Après la cuisante défaite de l’ ASSE sur la pelouse du Stade brestois (1-4, 11e journée de Ligue 1), Claude Puel s’est montré assez diplomate dans ses commentaires. En revanche, l’entraîneur de l’AS Saint-Étienne n’a pas manqué de lancer une sévère mise en garde...

ASSE : Claude Puel ne veut pas de pression

L’ ASSE s’enlise. Venu en pompier pour sauver l’écurie stéphanoise laissée en lambeaux par Ghislain Printant, Claude Puel peine à se montrer à la hauteur de la mission. La saison dernière, les Stéphanois ont fini 17es de Ligue 1 suite à l’arrêt prématuré de la saison. Cette saison, après des débuts prometteurs, ponctué notamment par une victoire au Vélodrome, l’AS Saint-Étienne est retombé dans ses travers. Avec la défaite à Brest, le club ligérien en est à 7 défaites consécutives en Ligue 1. Claude Puel, qui s’est notamment emporté contre ses défenseurs, ne veut toutefois pas mettre de pression sur ses joueurs. « Il ne s'agit pas de mettre sur le groupe une pression excessive qui engendrait de la fébrilité », a déclaré le coach de l' ASSE en conférence de presse d’après-match. L’ancien manager de Leicester City estime qu’il n’a pas besoin de mettre la pression, car ses joueurs sont « tous conscients de la situation », face à laquelle une réaction rapide est attendue.

Victoire impérative contre le LOSC

Pour le tacticien castrais, « très vite réagir » revient à faire un résultat dimanche prochain lors de la réception du LOSC. « Notre prochain match contre Lille sera primordial », a prévenu l’ex-entraîneur lyonnais. Le coach pense que pour battre Lille OSC, l’ ASSE doit être « agressive », mettre de « l'intensité » et les joueurs doivent être « beaucoup plus solides défensivement ». Enfin, pour être sûr que ses consignes ont été bien comprises par ses joueurs, l’ex-patron du banc niçois n’a pas manqué de marteler : « Contre Lille, on devra être plus cohérents qu'aujourd'hui. Ce ne sera pas difficile. » Christophe Galtier et ses joueurs sont prévenus…





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp