Montpellier HSC - PSG : Delort relance la polémique Paredes

Andy Delort, attaquant du Montpellier HSC. Publié le 03 décembre 2020 à 22:30

L'attaquant du Montpellier HSC, Andy Delort, ne jouera pas contre le PSG samedi (21h). Et pour cause, il a été testé positif à la covid-19, pour la 2e fois. Il regrette de ne pas pouvoir retrouver Leandro Parades avec qui il avait eu un accrochage il y a un an.

Montpellier HSC : Delort chambre Parades avant le PSG

Via un message sur son compte Twitter, Andy Delort a annoncé son forfait pour le match Montpellier HSC - PSG du samedi, au stade de la Mosson. Il est de nouveau atteint du coronavirus. « Depuis lundi, j'ai des symptômes. Grosse grosse fatigue. Testé positif à la covid-19 une deuxième fois en trois mois », a écrit l'attaquant des Pailladins. Désolé de ne pouvoir aider ses coéquipiers face aux parisiens, l’avant-centre a trouvé l’occasion de titiller Leandro Parades. « Paredes me manquait tellement en plus », a-t-il glissé. Andy Delort et le milieu de terrain parisien avaient eu une chaude explication le 7 décembre 2019, lors de la 14e journée de Ligue 1. Ce jour-là, le MHSC avait perdu contre Neymar et ses coéquipiers (1-3) en Hérault. Le N°9 du Montpellier HSC avait taclé Leandro Parades sur RMC après leur brouille sur le terrain.

« Paredes ? C'est incroyable comment il parle, c'est impressionnant. Pourtant, ce n'est pas Neymar ou Kylian Mbappé », avait-il martelé après avoir expliqué pourquoi il ne porte pas l’international argentin dans son coeur : « Quand on avait joué contre Paris à domicile, Paredes et Neymar s'étaient mis pendant le match à redoubler les passes pour nous chambrer. Je m'étais un peu chauffé avec Neymar et il était venu comme s'il était son garde du corps. Paredes avait insulté tout le monde ».

MHSC : Andy Delort positif à la covid-19 pour la 2e fois

Andy Delort avait été testé positif à la Covid pour la première fois le 19 août 2020. Il avait manqué le 1er match du Montpellier HSC contre le Stade rennais, le 29 août. En octobre dernier, une erreur avait laissé croire qu'il était encore positif, mais le test de confirmation s'était avéré négatif.





Par ALEXIS