LOSC : Mike Maignan fait le bilan de son expérience lilloise

Maignan prévoit de grandes choses avec le LOSC. Publié le 04 janvier 2021 à 20:15

Pilier du LOSC depuis son arrivée au club en 2015, Mike Maignan s'affirme comme l'un des tout meilleurs portiers français dans le club nordiste. Le natif de Cayenne a profité d'une interview pour faire un premier bilan de son expérience lilloise et annoncer la couleur pour la suite.

Mike Maignan performe au LOSC

En arrivant au LOSC en 2015, Mike Maignan a été dans un premier temps derrière Vincent Enyeama dans la hiérarchie des gardiens lillois. Le portier nigérian parti, le joueur formé au PSG a ainsi pu glaner une place de titulaire dès la saison 2017-2018 et n'a eu cesse de s'améliorer et de performer chaque semaine. Depuis son intronisation en tant que titulaire, les Dogues trustent les premières places de Ligue 1 et le gardien de 25 ans apporte énormément de sérénité à l'arrière-garde lilloise. Deuxième meilleure défense de Ligue 1, l'équipe du meilleur gardien de la saison 2018-2019 est une nouvelle fois dans les premières places cette saison.

Une situation qui contraste avec celle que le portier international français (1 sélection) connaissait à ses débuts au club. Interrogé par La Voix du Nord, l'intéressé a décidé de décortiquer le succès du LOSC : "Une meilleure équipe ? Plus forte, je ne sais pas mais je dirais que c’est la plus complète. La saison où on termine second avec la Bip-Bip, on était très forts et notamment en contres. Aujourd’hui, on est plus complet notamment parce que ça fait deux ans que l’on joue ensemble. Cet été, il y a eu seulement trois arrivées avec Sven (Botman), Jonathan (David) et Burak (Yilmaz). Les saisons d’avant, il y avait dix arrivées et dix départs."

Il veut aller encore plus haut

L'ancien du PSG n'est cependant pas étonné de cette réussite et prévoit même d'aller voir encore plus loin : "Non, je ne suis pas surpris d’être bien classé avec le LOSC. Dans le vestiaire, personne ne vient s’entraîner en se disant qu’on va jouer le milieu de tableau. Je ne vais pas dire que c’est normal mais en tout cas c’est motivant et la récompense de ce que l’on donne au quotidien. Mais on est qu’en décembre. Il reste encore beaucoup de matchs. On fait ce boulot-là pour ça, pour ces enjeux. Je préfère jouer la première place que la dernière. " Jouer la première place, un objectif atteignable pour des Dogues qui sont deuxièmes à la trêve hivernale et qui comptent le même nombre de points que le leader lyonnais, qui devra néanmoins composer avec un mercato imprévisible.





Par Chemssdine