LOSC : José Fonte décrypte son évolution et celle de son jeu

Fonte a énormémen progressé au LOSC, dont il est le taulier défensif. Publié le 05 janvier 2021 à 14:35

Taulier défensif du LOSC depuis son arrivée en 2018, José Fonte ne semble aucunement être gêné par l'âge. Alors qu'il a fêté ses 37 ans en décembre, le roc portugais s'affirme comme l'un des tous meilleurs défenseurs de Ligue 1. Interrogé par France Football, l'ancien de West Ham a accepté de revenir sur son évolution dans le nord de la France.

Il est devenu un très bon relanceur au LOSC

José Fonte n'a pas eu besoin de beaucoup de temps pour mettre tout le monde d'accord. A peine arrivé en 2018, il était déjà l'un des hommes forts de Christophe Galtier. Aux cotés de Mike Maignan, ambitieux pour son avenir, l'ancien de Southampton a mis Lille au sommet des défenses de Ligue 1. Dur sur l'homme et très bon relanceur, cette dernière caractéristique est arrivée tardivement dans l'arsenal de l'international portugais (42 sélections). Une qualité qu'il avoue avoir développé lors de son début d'aventure chez les Dogues :"Dès la première année, Christophe Galtier m’a challengé (…) A mon arrivée, les joueurs comme Nicolas Pépé me réclamaient des passes qui cassent les lignes. Je leur répondais : “Les gars, je ne suis pas Gérard Piqué !” Mais leurs remarques m’ont poussé à réfléchir. Je me suis dit que je devais regarder un peu plus loin. A Lille, j’ai été bousculé par les remarques du coach et des partenaires. Cela m’a poussé à changer de logiciel. C’était la condition pour rester à ce niveau : haut de tableau de Ligue 1, Coupes d’Europe, sélection, etc… J’ai commencé à faire des passes de vingt mètres et ça marchait. Maintenant quand je récupère le ballon, je regarde vers l’avant. C’est la première idée qui traverse mon esprit."

Un grand décalage par rapport à ses expériences passées

Forcément, lorsque l'on sort de plus de onze saisons anglaises où les jeux sans prises de risques et basés sur du kick and run sont légions, le choc par rapport au jeu prôné par Christophe Galtier se fait forcément ressentir. Le natif de Penafiel en a fait le constat : "En 2018, à mon arrivée au LOSC, j’ai eu besoin de m’adapter car je sortais de onze saisons de football anglais. A 23 ans, quand j’ai rejoint Crystal Palace en Championship, mon entraîneur Neil Warnock m’a prévenu d’entrée qu’il me donnerait cinq livres sterling à chaque fois que je dégagerai le ballon vers la surface adverse. Pas de risques, jamais ! Je devais être très agressif, gagner les duels, viser mon attaquant axial. Forcément, il y a un décalage avec la mentalité de Christophe Galtier qui veut que tout commence de derrière." Plus complet donc et même à 37 ans, José Fonte a encore de beaux jours devant lui au LOSC, dont le mercato s'anime.





Par Chemssdine