PSG : Le feu de paille Pochettino cache un malaise profond

PSG : Le feu de paille Pochettino cache un malaise profond. Publié le 06 janvier 2021 à 17:20

Les premiers pas de Mauricio Pochettino sur le banc du PSG et le départ de Thomas Tuchel laissent penser que tout est rose au sein du club de la capitale. Pourtant, en interne, les choses seraient bien plus complexes qu'il n'y parait, notamment entre les deux principaux hommes forts du Paris Saint-Germain : Nasser al-Khelaïfi et Leonardo.

Tout n'est toujours pas rose au PSG

Le départ de Thomas Tuchel n'a pas réglé tous les problèmes du PSG. Cependant, l'arrivée de Mauricio Pochettino a éloigné le feu des projecteurs des conflits internes du club. Pour un temps, Leonardoa obtenu gain de cause face à l'entraîneur allemand. Les deux hommes étaient en conflit ouvert depuis plusieurs semaines. Les différends avaient été révélés aux yeux de tous par Tuchel, qui avait critiqué la gestion du mercato par le directeur sportif, au soir d'une victoire à Dijon. Il est revenu au président du PSG le choix du successeur de l'Allemand et Nasser al-Khelaïfi a tablé sur Mauricio Pochettino, qui prendra place pour la première fois sur le banc des champions de France ce mercredi soir (21h), sur le terrain de l'ASSE, à l'occasion de la 18e journée de Ligue 1. Mais cet épisode hivernal n'aurait pas calmé les tensions en interne chez les Parisiens.

Entre Leonardo et al-Khelaïfi, le torchon brûle

Le journal Libération a fait d'importantes révélations sur les relations qu'entretiennent le président du PSG et son directeur sportif. En effet, selon le quotidien national, entre Nasser al-Khelaïfi et Leonardo, les relations sont "détestables depuis des mois". En cause, un jeu de poker en interne au Paris SG. "L'un et l'autre courent après cette sacro-sainte influence auprès de Doha, c'est-à-dire le pouvoir", révèle encore le journal. Et l'état-major qatarien saurait parfaitement se muer en habile marionnettiste. En licenciant Thomas Tuchel, Doha a donné raison au directeur sportif brésilien. Mais il a laissé le choix à Nasser al-Khelaïfi de son successeur, en la personne de Mauricio Pochettino. "Manager en entretenant le conflit. Donner de la marge à Leonardo tout en la restreignant par ailleurs", c'est la stratégie qu'impose en haut lieu les propriétaires du PSG. Alors que les tensions entre l'ex-entraîneur allemand du Paris SG et Leonardo étaient à leur summum, Doha n'avait pas entièrement pris le partie du Brésilien. Maintenir cet équilibre dangereux peut être un petit jeu risqué au PSG...





Par Matthieu