ASSE : Les mensonges sur le départ de Stéphane Ruffier révélés

ASSE : Les mensonges sur le départ de Stéphane Ruffier révélés. Publié par Matthieu le 08 janvier 2021 à 12:45

L'ASSE a mis un terme au feuilleton Stéphane Ruffier en licenciant, lundi, son ancien gardien numéro un. Mais l'affaire ne va pas s'arrêter là et une nouvelle saison va commencer, a révélé Manu Lonjon, proche du gardien et spécialiste du mercato. Le journaliste a aussi expliqué certaines des raisons qui ont poussé l'AS Saint-Etienne à prendre une telle décision.

Affaire Ruffier : encore des révélations sur le joueur

L'affaire Stéphane Ruffier aura animé l'ASSE en interne depuis le mois de février dernier et la mise à l'écart du joueur, d'abord de son poste de titulaire, puis du groupe stéphanois. Manu Lonjon, spécialiste du mercato et proche du gardien banni, a revenu sur Eurosport sur la décision de la direction de l'AS Saint-Etienne. "C'est compliqué d'en parler et je ne vais pas faire de langue de bois. C'est compliqué parce que c'est une affaire qui va être judiciarisée. C'est une triste sortie mais pour se fâcher, il faut être deux. Malheureusement, je pense que le silence des présidents de Sainté depuis des semaines ou des mois montre bien de qui vient la décision. Pour être très clair, Claude Puel ne voulait plus de Stéphane Ruffier. Les présidents n'avaient pas le choix : c'était ou Claude Puel, ou Stéphane Ruffier. C'est donc Claude Puel." Pour Lonjon, si le licenciement du gardien est officiel depuis le début de saison, "il a été licencié en réalité en fin d'année dernière".

Une fin en eau de boudin pour le gardien de l'ASSE

Manu Lonjon sait, comme tout le monde, que les performances de Stéphane Ruffier en début d'année 2020 en Ligue 1 n'ont pas été au niveau, mais il assure que la mise à l'écart du gardien n'est pas due à ses performances. "Ces derniers matches n'étaient pas à la hauteur. Tout le monde l'a vu, lui le premier, a concédé le spécialiste. Ceux qui peuvent penser qu'il s'agirait d'une décision sportive, ou qu'il aurait refusé d'être doublure, ce sont deux bêtises. Quant à l'avenir, il est possible que le match à Brest l'année dernière soit le dernier en Vert mais aussi le dernier de sa carrière." Une triste fin pour le gardien de l'ASSE, qui aurait fièrement défendu les couleurs des Verts pendant près d'une décennie...



Afficher les commentaires