OL : Un cadre de l'équipe et du vestiaire croit au titre

L'OL peut aller chercher le titre. Publié le 12 janvier 2021 à 13:00

Champion d'automne en Ligue 1, la saison de l'OL redonne de l'espoir à tous les supporters du club. Un espoir qui semble contagieux car même certains cadres du vestiaires semblent être conscients de la merveilleuse saison du club, qui peut clairement rafler le titre cette saison.

La saison époustouflante de l'OL

Que dire de la saison de l'Olympique Lyonnais ? A la sortie d'un Final 8 exceptionnel, à l'issue duquel le club rhodanien est parvenu à se hisser en demi-finale, la transition avec le championnat a été compliqué pour le club de Jean-Michel Aulas. Débutant par une victoire éclatante face à Dijon, les ouailles de Rudi Garcia ont enchaîné des matchs nuls suite à une défaite face à Montpellier. Depuis cette défaite à la Mosson, les Gones restent sur seize matchs sans défaite, ce qui leur a permis de virer en tête avant les fêtes. Disposant d'un point de plus que leurs principaux concurrents que sont le PSG et le LOSC et ne disputant pas de coupe d'Europe cette saison, l'OL aura un avantage physique clair sur ses adversaires d'autant plus que les Lyonnais bénéficient d'un effectif pléthorique. Mieux, alors que les Gones se sont déjà déplacés au stade Pierre Mauroy et au Parc des Princes, respectivement soldé par un nul et une victoire, ils recevront alors le PSG et le LOSC lors de la deuxième partie de saison.

Anthony Lopes croit au titre

Tant de raisons qui font espérer toute l'institution OL d'un huitième titre de champion de France. Interrogé par Téléfoot, Anthony Lopes n'a pas caché ses ambitions de titre en Ligue 1, le tout en soulignant l'importance qu'a eu le parcours lors du Final 8 sur le groupe lyonnais : "On doit faire une seconde partie comme la première pour espérer être tout là-haut en fin de saison. On a beaucoup appris pendant le Final 8, on a un groupe très jeune. Cette épopée nous a permis de grandir, d’avancer, de créer quelque chose. On verra. On va prendre les matchs les uns après les autres. C’est trop tôt pour parler de titre même si on a du talent, même si on est dans un club qui mérite d’être tout là-haut. On ne peut plus trop se cacher. On fera un bilan fin février, début mars. " Les joueurs lyonnais ne devront effectivement pas se cacher et devront affirmer leurs ambitions sur le terrain dès ce dimanche face à Metz, alors que le derby face à l'ASSE aura lieu la semaine prochaine.





Par Chemssdine