ASSE : Sainté dans le rouge, Puel tire la sonnette d'alarme

ASSE : Sainté dans le rouge, Puel tire la sonnette d'alarme Publié le 14 janvier 2021 à 10:30

L'ASSE est dans une situation délicate tant sportivement qu'économiquement après cette première partie de saison en Ligue 1. Les Verts sont 16es, les caisses du club sont vides et le mercato piétine. Claude Puel a fait le point sur la situation et ne se dit pas inquiet pour son cas personnel. Il est en revanche beaucoup moins rassurant sur la situation de l'AS Saint-Etienne...

Claude Puel est "en mission" à l'ASSE

Il y a du remue-ménage à l'ASSE ces derniers jours. Xavier Thuilot, directeur général des services a été remercié et remplacé par Jean-François Soucasse, proche de Roland Romeyer, alors que les Verts viennent de replonger dans leurs travers avec une défaite (1-3) sur la pelouse du Stade de Reims. "Xavier Thuilot est pour moi quelqu'un de très compétent, honnête et gros travailleur. Je lui souhaite le meilleur pour la suite. Je ne veux pas faire de commentaires supplémentaires sur son départ car je veux être constructif pour le club", a déclaré Claude Puel, l'entraîneur de Sainté, dans un entretien accordé à l'AFP. Être constructif ? Pas seulement. Claude Puel veut aussi sortir les Verts de cette mauvaise passe : "C'est une situation très préoccupante économiquement et sportivement car on ne pouvait pas recruter, mais aussi parce qu'on n'avait pas développé suffisamment de jeunes. Il y avait beaucoup de choses à régler à court terme et, depuis que je suis arrivé, je me considère en mission, tout simplement, pour sauver le club. Ce n'est pas un mot galvaudé. Et là-dessus est venu se greffer cette pandémie du Covid qui amplifie les problèmes de l'ASSE et de tous les clubs français."

L'ASSE "fragilisée", pas Claude Puel

Une situation qui reste fragile et qui entraîne forcément des interrogations sur l'avenir de Claude Puel dans le Forez, notamment compte tenu des résultats : "Les spéculations autour de mon cas ? J’ai passé l’âge. C’est le club qui est fragilisé pour toutes les raisons énumérées, pas moi. Je ne définis pas un projet et l’applique comme il me semble. Le club est impacté financièrement par la pandémie, par cette histoire de diffuseur et ne peut pas être acteur sur le mercato. Il faut faire avancer l’ASSE sur le court terme et préparer le futur à moyen terme. Avec les dirigeants, on essaie de gérer le présent le mieux possible sans obérer le futur." Mais pour cela, il faudra que le club se maintienne en Ligue 1 et le plus haut possible au classement, car financièrement, chaque place compte. Là est l'urgence de l'ASSE à très court terme.





Par Matthieu