RC Lens : Lachor pointe une divergence de vues au Racing Club

Yoann Lachor  a quitté le RC Lens, son club de  coeur, suite à des divergences de vues. Publié le 14 janvier 2021 à 18:30

Yoann Lachor, ex-coordinateur sportif adjoint du RC Lens, est revenu sur son départ du club artésien, cet hiver. Il se dit triste d’être parti de son club de coeur, sans avoir réussi à mettre son projet en place.

RC Lens : Yoann Lachor justifie son départ

Yoann Lachor a quitté le RC Lens en octobre 2020, après avoir occupé les fonctions d’éducateur, puis de coordinateur sportif adjoint chargé du lien entre le centre de formation et les pros. Pour La Voix du Nord, il a exprimé une certaine « tristesse », pour ses idées qu’il n’a pas réussi à mettre en place. « Il y avait des choses que je souhaitais mettre en place et c’était une vision qui n’était pas partagée », a regretté l’ex-dirigeant du Racing Club dans le quotidien régional. « Je ne dis pas que ma manière de voir était meilleure qu’une autre. Simplement, notre binôme (avec Éric Assadourian, directeur du centre de formation du RC Lens depuis janvier 2020, ndlr) était important pour permettre au RC Lens de bien fonctionner. À partir du moment où on a senti que ce binôme pouvait être un frein, que ce soit pour lui, pour moi ou pour les jeunes du club, il valait donc mieux se positionner différemment », a expliqué Yoann Lachor.

Yoann Lachor regrette pour son club de coeur

Yoann Lachor est natif d' Aire-sur-la-Lys dans le Pas-de-Calais. Il a fait ses débuts au sein du club lensois jusqu'en 1996, avant de découvrir la Ligue 1. Il a défendu les couleurs des Sang et Or dans l'élite, entre 1996 et 2006, soit 10 saisons de suite. D'où son gros regret pour l'aide qu'il n'a pas réussi à apporter au Racing Club de Lens, après sa reconversion. « Il y a de la tristesse parce que ce club m’est cher, parce que j’en suis supporter et que j’y suis profondément attaché. Je voulais aussi que le club avance et que j’avance aussi. La décision a été prise au cours d’échanges. J’avais une visée différente d’autres personnes présentes au club. À partir de là, on s’est demandé comment trouver une solution… », a laissé entendre l’ex-dirigeant lensois.





Par ALEXIS