LOSC : En souffrance, Lille peut-il tenir la cadence en L1 ?

LOSC : En souffrance, Lille peut-il tenir la cadence en L1 ? Publié le 18 janvier 2021 à 15:00

Le LOSC a débuté son année 2021 dans la douleur, avec une défaite contre Angers SCO à domicile (1-2) et deux succès étriqués contre Nîmes (1-0) et le Stade de Reims (2-1). Si Lille a grimpé à la deuxième place de Ligue 1 grâce au revers de l'OL contre le FC Metz (0-1), les hommes de Christophe Galtier peuvent-ils tenir ainsi jusqu'à la fin de la saison, avec la Ligue Europa qui arrive très vite ?

Le LOSC fait difficilement le boulot contre le Stade de Reims

Christophe Galtier l'a reconnu à l'issue du match contre Reims : "C'est une victoire arrachée". L'entraîneur du LOSC s'est dit "satisfait" du résultat, malgré un match difficile qui a vu les Lillois menés au score avant de renverser la situation. "On a eu du mal en première période, notamment lors de notre entame de match. On connaissait les caractéristiques et la forme de Reims. On s’est créé peu de situations en première période, on prend un but stupide. Il fallait rester calme et positif à la pause car, même si notre première période était moyenne, je n’avais pas le sentiment de voir des joueurs qui ne se battaient pas ou ne donnaient pas tout", a analysé l'entraîneur de Lille OSC.

"Ça été mieux en seconde période, a enchaîné Christophe Galtier. Égaliser rapidement nous maintient dans le match et développe une envie supplémentaire." Avec "beaucoup d’abnégation, nous avons pu arracher la victoire dans les dernières minutes face à un bloc très compact", s'est félicité l'entraîneur des Nordistes, qui a pu s'appuyer sur des joueurs sortis du banc qui ont fait la différence. "Dans ce genre de période, gagner comme ça doit conforter les joueurs dans ce que doit être une équipe, un groupe. C’est un moment de soulagement dans une période où tout le monde se bat, des dernières aux premières places. Le match a été difficile car l’adversaire a été bon, pas parce qu’on a été mauvais. On a su l’emporter, c’est bien."

Le LOSC peut-il tenir le rythme en Ligue 1 ?

Ces trois matches compliqués face à un outsider et deux équipes de seconde partie de tableau en Ligue 1 sont-ils la preuve d'une baisse de rythme du LOSC ? Non, selon son entraîneur. "Quand il y a de la chance et qu’on force la réussite, ça veut dire que l’équipe fait beaucoup d’efforts sans être brillante comme ça a pu l’être à certains moments. Ça va aller en s’améliorant, j’en suis sûr. Les semaines de travail qui arrivent vont nous permettre de retrouver du jus, mais aussi des repères. Je ne regarde pas ce qui se passe devant nous mais plutôt derrière. Tout le monde se bat pour aller chercher cette troisième place. Il y a des écarts importants mais rien n’est figé." Et il va falloir tenir le rythme pour le LOSC, alors qu'arrive dans quelques semaines à peine un seizième de finale de Ligue Europa contre l'Ajax Amsterdam qui s'annonce musclé.





Par Matthieu