OM : La direction marseillaise met à pied André Villas-Boas !

OM : La direction marseillaise met à pied André Villas-Boas ! Publié par Matthieu le 02 février 2021 à 17:20

La journée folle de l'OM continue, une de plus ! Après l'annonce de la démission d'André Villas-Boas, déposée auprès de sa direction ce mardi, l'Olympique de Marseille a décidé la mise à pied à titre conservatoire de l'entraîneur portugais. La situation devient ubuesque à Marseille, après les incidents violents intervenus à la Commanderie samedi, ayant entraîné le report de la rencontre prévue au Vélodrome contre le Stade Rennais.

Villas-Boas dépose sa démission, le club le met à pied !

Quelle mouche a piqué l'OM ces dernières semaines ? Le club phocéen est unique en son genre. Après avoir vu des dizaines de supporters protester contre la direction et Jacques-Henri Eyraud, dont certains ont pénétré le centre d'entraînement du club et commis des dégradations, le report du match contre Rennes dans la foulée, voilà maintenant que l'entraîneur de l'Olympique de Marseille, André Villas-Boas, a déposé sa démission ce mardi. Le coach portugais a expliqué son geste en conférence de presse, dénonçant une désaccord avec le projet sportif et l'arrivée invalidée par ses soins d'Olivier Ntcham, milieu de terrain prêté par le Celtic Glasgow dans les dernières minutes du mercato.

Mais l'après-midi marseillaise ne s'arrête pas là. Le club vient de publier un communiqué : "L’Olympique de Marseille annonce la mise à pied à titre conservatoire d’André Villas-Boas." Une forme de sanction pour les propos d'André Villas-Boas et une démission pas encore acceptée. Une telle décision du club pourrait mener à un licenciement du l'entraîneur lusitanien pour faute grave, donc sans indemnité, comme ce fut récemment le cas à l'AS Saint-Etienne pour Stéphane Ruffier. Pourtant, AVB a bien signifié qu'il ne demanderait pas d'argent à l'OM.

Qui sur le banc de l'OM contre le RC Lens ?

"Cette décision conservatoire est devenue inévitable compte tenu de la répétition récente d’agissements et d’attitudes qui nuisent gravement à l’institution Olympique de Marseille et à ses salariés qui la défendent quotidiennement, a écrit le club phocéen. Les propos notamment tenus aujourd’hui (mardi) en conférence de presse à l’égard de Pablo Longoria, directeur général chargé du football, sont inacceptables. Son investissement exceptionnel ne saurait être remis en cause et a au contraire été salué par tous pendant ce mercato hivernal marqué par une crise sans précédent. D’éventuelles sanctions seront prises à l’encontre d’André Villas-Boas à l’issue d’une procédure disciplinaire."

En attendant un nouvel épisode de la saga olympienne, la question du match contre le RC Lens, à Bollaert mercredi (21h) pour la 23e journée de Ligue 1, se pose. Qui sera sur le banc de l'OM. L'Equipe révèle quelques pistes. "La direction étudie la possibilité de voir Nasser Larguet (directeur du centre de formation, ndlr) sur le banc à Lens ou dans les prochains jours avec Philippe Anziani (entraîneur de l'équipe réserve en National 2, ndlr) et son adjoint Maxence Flachez." Parallèlement, des rumeurs commencent à se faire importante quant au successeur d'André Villas-Boas. L'ancien entraîneur emblémation du Napoli, Maurizio Sarri, sans club depuis un passage mi-figue mi-raisin à la Juventus, pourrait débarquer très bientôt du côté de l'OM...

Afficher les commentaires