Joueur phare du FC Barcelone lors de la dernière décennie, Luis Suarez a vu la fin de son aventure catalane tourner court cet été avec la nomination de Ronald Koeman. Désormais à l'Atletico de Madrid, El Pistolero enchaîne les buts et est même revenu sur ses déboires au Barça.

Luis Suarez revient sur son départ précipité du FC Barcelone

Luis Suarez est un attaquant d'exception et probablement l'un des meilleurs de l'histoire. Ayant rejoint le FC Barcelone à l'été 2014, le buteur uruguayen s'est rapidement affirmé comme une machine à buts et a formé aux côtés de Lionel Messi et Neymar, l'un des trios les plus prolifiques de l'histoire de ce sport. Auteur de 198 buts en 283 matchs sous le maillot culé, le natif de Salto a vu l'aventure se terminer à son plus grand dam à l'été 2020. Une fin d'aventure déchirante sur laquelle il a accepté revenir hier sur la radio Onda Cero : "Quand le Barça m’a dit qu’il ne comptait plus sur moi, ça été dur, je ne m’y attendais pas. C'était des moments difficiles. Koeman m’a appelé et m’a dit qu’il ne comptait plus sur moi. J’ai été méprisé au vu de la manière employée. Ma femme et mes enfants m’ont vu aller à l’entraînement en étant triste. Ensuite est venu le temps de prévenir mes enfants du changement à venir. "

Luis Suarez depuis son départ du FC Barcelone

Il est heureux d'avoir rebondi à l'Atletico Madrid

Malgré cet épisode compliqué, le vainqueur de la Champions League en 2015 a su revenir au premier plan avec l'Atletico Madrid. Compilant quatorze buts en Liga, l'ancien de Liverpool est d'ores et déjà le meilleur buteur du championnat et porte les Colchoneros en tête du classement espagnol. Une belle saison qui ne fait qu'accroître le sentiment d'incompréhension des supporters barcelonais et des joueurs de s'être séparé d'un tel buteur, heureux d'avoir rejoint Madrid : "Pas seulement Messi. D’autres Barcelonais n’ont pas compris cette décision. Moi, ce que je voulais, c’était ne pas être un problème. Ensuite, après plusieurs jours de tristesse, j’ai changé de mode. De nouveaux défis, un club qui se bat pour des choses importantes et j’ai trouvé des gens qui voulaient que je sois là. Je suis heureux de me savoir valorisé. beaucoup de personnes pensaient que c’était facile de joueur à Barcelone et de marquer 20 buts par saison. Mais ce n’est pas facile, il y a de la pression. " De la pression, il en aura aussi cette saison pour ramener la Liga à son club, ce qui serait la cinquième de sa belle et riche carrière.