OM Mercato : Deux grands coachs rêvés à Marseille après AVB

André Villas-Boas, ex-coach de l'OM. Publié par ALEXIS le 08 février 2021 à 14:00

Pendant que l'OM cherche son prochain entraîneur pour prendre la place d’André Villas-Boas, Jean-Pierre Papin songe à deux coachs de grosse pointure. Et ces derniers ne sont pas libres.

OM : Plusieurs entraîneurs sur le calepin de Longoria

Qui pour remplacer André Villas-Boas à l'OM et mettre ainsi fin à l’intérim de Nasser Larguet ? Pablo Longoria est en pleine prospection. Et plusieurs noms sont envoyés sur le calepin du directeur du football marseillais. De Lucien Favre (ex-Borussia Dortmund) à Jorge Sampaoli, en passant par Patrick Vieira (ex-coach de l’OGC Nice), Robert Moreno (ancien entraîneur de l’AS Monaco en Ligue 1, de décembre 2019 à juillet 2020), Maurizio Sarri (ex-Chelsea et Juventus), Rafael Benitez (libre depuis janvier 2021) ou encore Walter Mazzarri (ex-Torino, libre depuis février 2020), ils sont associés à l’Olympique de Marseille. Et parmi eux, seul l’Argentin, Sampaoli (60 ans) est sous contrat avec l’Atlético Mineiro (au Brésil).

Papin veut Mourinho ou Zidane

Jean-Pierre Papin, lui, propose deux noms ronflants à la Direction des Olympiens : José Mourinho de Tottenham ou Zinedine Zidane du Real Madrid. « J’aimerais bien voir Mourinho ou Zidane sur le banc de l'OM », a-t-il déclaré sur beIN Sports, tout en justifiant son choix. « Mourinho est quelqu'un avec une poigne de fer. Il faut quelqu'un qui ne veuille pas prendre de buts. Je trouve que l’Olympique de Marseille en prend trop ».

Pour le choix Zidane ? « Ce serait bien, il est Marseillais et c'est important pour le coeur des Marseillais. On lui pardonnera plus de choses », a glissé JPP. Par ailleurs, l’ancien buteur de l'OM (1986-1992) ne se voit pas propulsé coach des Phocéens. « Moi ? Revenir, ce serait quelque chose de magnifique, mais je ne pense pas avoir les qualités requises pour le moment. Il faut de l'expérience », a-t-il repoussé humblement. Notons que le technicien portugais et le Français sont sous contrat respectivement jusqu'en juin 2023 et juin 2022.





Afficher les commentaires