LOSC : Lille n'était pas préparé à affronter ce Stade Brestois

LOSC : Lille n'était pas préparé à affronter ce Stade Brestois Publié le 15 février 2021 à 17:30

Le LOSC conserve la tête de la Ligue 1 mais n'a plus qu'un point d'avance sur le Paris SG après son match nul concédé à domicile face au Stade Brestois (0-0). Solides, les joueurs d'Olivier Dall'Oglio étaient venus pour défendre et l'ont bien fait, au grand désarroi de Christophe Galtier. En effet, les Lillois n'avaient pas prévu d'affronter des Finistériens au bloc si reculé et compact et n'ont jamais trouvé la faille. Deux points perdus qui pourraient coûter cher dans la course effrénée au titre de champion de France que se livrent Parisiens, Nordistes et Lyonnais.

Un coup d'arrêt pour Lille avant d'affronter l'Ajax

Ce n'était sûrement pas un match gagné d'avance, mais on attendait quand même le LOSC au rendez-vous, afin de faire le plein de confiance face au Stade Brestois, à quelques jours d'un seizième de finale aller de Ligue Europa contre l'Ajax Amsterdam. Mais les Nordistes sont tombés sur un promu qui n'a rien cédé au leader. "Lille avait l’occasion de reprendre trois points d’avance sur le PSG mais il a totalement raté son match, a constaté le chroniqueur de Canal+, Pierre Ménès. Avec deux équipes portées sur l’attaque et une défense – celle de Brest – poreuse, on s’attendait à un festival de buts. Ça n’a pas du tout été le cas. Pour une fois, Brest a bétonné et cela a marché face à une équipe nordiste dépourvue de précision et de créativité, qui n’a pas cadré une frappe du match. Avec ce résultat, le LOSC n’a plus qu’un point d’avance sur le PSG et c’est surtout un vrai coup d’arrêt après une belle série." En effet, Lille OSC restait sur six victoires consécutives.

Le LOSC n'aura donc pas réussi à battre le Stade Brestois cette saison, seule équipe à l'avoir battu avec Angers SCO cette saison (3-2 à l'aller à Brest). "On pensait à prendre les trois points ce soir (dimanche). C’est ce qui est rageant, a expliqué le milieu de terrain Benjamin André à l'issue de la rencontre. À domicile, on voulait continuer cette belle série. On ne s’attendait pas à un match comme ça, on pensait que Brest allait un peu plus ouvrir le jeu. C’était très fermé. On a eu la possession, mais c’était très stérile et on a pas su mettre du rythme, de la folie. C’est ce qui nous a manqué ce soir, c’est dommage. On avait vraiment envie de faire quelque chose."

Le LOSC est tombé dans le piège du Stade Brestois

En fait, Lille est tombé dans le piège d'Olivier Dall'Oglio, qui a fermé tous les espaces, contrairement aux habitudes brestoises d'un jeu enlevé. Le capitaine du LOSC a reconnu que son équipe n'avait pas du tout prévu ce scénario : "On n"avait pas du tout préparé ce style de match. On avait imaginé qu’à un moment donné dans le match, ils auraient été en bloc bas, mais pas si bas. Peu importe les situations qui peuvent se passer dans les matches, il faut qu’on fasse les différences et nous montrer plus dangereux. On a été trop pauvre offensivement, on a pris peu de risques et trop peu tenté. Je ne sais pas si ça aurait pu mal tourné, car on contrôlait le match. Ils ont été très peu dangereux. On a été solide. La déception est là. On se doit de gagner ce genre de match à domicile. Il y en aura encore beaucoup d’autres, ça sera compliqué."

De son côté, l'entraîneur du Stade Brestois était satisfait de son coup. Il concède néanmoins avoir relégué la manière au second plan. "On est content de faire match nul à Lille, bien sûr, a estimé Olivier Dall'Oglio. En termes de jeu, on n'a pas pu faire mieux. On est tombé sur une équipe du LOSC qui a confisqué le ballon, qui nous a mis beaucoup de pression et on n'a pas pu exister dans le jeu. On a su bien défendre, sans faire d'erreur, donc je suis plutôt satisfait du résultat même si dans la manière ce n'était pas top ! Quand on est tous présents et connectés, on a vu qu'on était capables de résister face à une grosse équipe comme Lille. Aujourd'hui, la rigueur était là. Tout le monde a fait son job sur le plan défensif, même si on a eu trop de pertes de balle. On aurait voulu garder un peu plus le ballon, mais c'est l'équipe qui nous a le plus pressés depuis le début du championnat et on n'a pas pu s'exprimer. Mais faire un nul à Lille, ça donne confiance au groupe." Le Stade Brestois est 12e avec 31 points, soit deux petits points d'avance sur le trio Stade de Reims, OGC Nice, AS Saint-Etienne.





Par Matthieu