LOSC : « Un rendez-vous magnifique » contre l'Ajax Amsterdam

LOSC : « Un rendez-vous magnifique » contre l'Ajax Amsterdam Publié par Matthieu le 16 février 2021 à 15:35

Après son match nul décevant à domicile contre le Stade Brestois, lors de la 25e journée de Ligue 1 (0-0), le LOSC accueille jeudi (21h) l'Ajax Amsterdam en seizièmes de finale aller de la Ligue Europa. Une rencontre de prestige et un rendez-vous que ne veulent pas manquer Christophe Galtier et ses joueurs. Malheureusement, le stade Pierre-Mauroy sera privé de ses supporters, ce que regrette l'ancien Lillois Stéphane Dumont. Avec 26 matches de Ligue Europa au compteur, celui qui est désormais entraîneur adjoint au Stade de Reims a livré ses conseils au site officiel de son ancien club.

Un match de gala pour le LOSC face à l'Ajax en Ligue Europa

Formé à Lille OSC, Stéphane Dumont reste un supporter des Dogues, comme il l'a expliqué à losc.fr à quelques heures du match contre l'Ajax Amsterdam. "De mon point de vue, donc de l’extérieur, je l’aborde comme un rendez-vous magnifique. C’est quelque chose que tous les clubs ont envie de vivre chaque année, surtout face à un adversaire aussi prestigieux que l’Ajax. Un seizième de finale de Coupe d’Europe, c’est forcément un moment fort dans une saison. Je le vivrai donc avec plaisir, à distance. Je serai le plus fervent supporter lillois depuis mon canapé et j’espère de tout cœur que le club continuera l’aventure." L'expérience de l'ancien du LOSC parle pour lui. Dumont a participé aux campagnes européennes de 2010 et 2011, menant les Nordistes en huitièmes et seizièmes de finale de la "petite" Coupe d'Europe.

De quoi donner son sentiment sur un adversaire que le LOSC a rencontré la saison dernière en Ligue des champions. "À mon sens, ce n’est ni bon, ni mauvais. Ce sont deux équipes différentes, qui s’affrontent dans deux contextes distincts, a estimé Stéphane Dumont. La saison dernière, il s’agissait d’un match de poule. L’approche n’est pas la même que pour une rencontre aller retour à élimination directe. Les effectifs des deux clubs ont aussi évolué, surtout du côté de l’Ajax. C’est un grand rendez-vous et je pense que l’expérience emmagasinée par les Lillois la saison dernière sera forcément bénéfique." Avec les huis clos, l'avantage du terrain et donc, potentiellement, de recevoir au retour est-il réduit ? "Je ne sais pas s’il est moindre, mais ce qui est sûr, c’est que l’Ajax aura quand même l’avantage du terrain au retour, et ce malgré le huis-clos, a jugé l'ancien milieu de terrain de 38 ans. Maintenant, vu le travail remarquable réalisé par le staff lillois, je ne doute pas une seconde que les joueurs seront dans les meilleures dispositions pour aborder ces deux matchs. Je pense le LOSC capable d’aller chercher la qualification là-bas."

Un regret : l'absence de supporters

Le LOSC est prêt à briller lors de ces seizièmes, après de très jolis coups lors de la phase de poule, notamment un succès (3-0) de grande classe sur la pelouse de l'AC Milan. Mais ces matches à élimination directe "ne s’abordent pas de la même façon qu’un match de poule", précise Stéphane Dumont. Ajoutant : "Il faut construire sa qualification sur deux rencontres, aller chercher les choses, quel que soit le contexte, faire en sorte de ne pas prendre de but à domicile pour aborder au mieux le retour. Dans ce genre de match, les coups de pied arrêtés sont super importants, car ils peuvent décanter un scénario. Le LOSC dispose d’un groupe costaud avec des joueurs d’expérience qui ont déjà connu cela dans d’autres clubs, comme Renato Sanches, Benjamin André ou d’autres. Il est toujours intéressant de profiter de ce vécu, mais aussi de la fraicheur, du dynamisme, et parfois de l’insouciance des plus jeunes. C’est en tout cas ce qu’on ressent quand on voit jouer ce LOSC."

L'ancien Lillois regrette néanmoins les conditions sanitaires empêchant aux supporters nordistes de vivre pleinement cette campagne européenne. "Simplement que je pense à eux qui doivent ressentir une grosse frustration de ne pas pouvoir vivre ce genre d’événement au stade. Milan, Celtic ou l’Ajax sont autant de beaux déplacements dans des ambiances exceptionnelles, des stades pleins, qu’ils n’ont pas pu faire cette saison. C’est extrêmement frustrant, mais c’est ainsi dans ce contexte. Il faut s’adapter et faire en sorte de gagner des matchs pour pouvoir en revivre à l’avenir. Avec les supporters, cette fois", a conclu Stéphane Dumont.





Afficher les commentaires