OM Mercato : Ce que Larguet attend de la recrue Cuisance

Michaël Cuisance et Nasser Larguet, coach intérimaire de l'OM. Publié le 16 février 2021 à 21:05

Michaël Cuisance n’a pas réussi à s’imposer à l'OM ou il a débarqué en octobre 2020. Il n’a joué que des bouts de match. Même le départ d’Andre Villas-Boas n’a pas été bénéfique au jeune milieu de terrain, Nasser Larguet pense qu’il lui manque encore un petit détail.

OM : Larguet, « il faut que Cuisance rentre dans un collectif »

Arrivé à l'OM, en toute fin du mercato estival 2020, sous la forme d’un prêt du Bayern Munich, Michaël Cuisance n’avait pas la confiance totale d’André Villas-Boas. Il a été titulaire 10 fois en 16 matchs disputés en Ligue 1. Entraîneur intérimaire de l’Olympique de Marseille, suite à la démission du Portugais, Nasser Larguet a redistribué les cartes. Cependant, la recrue de 21 ans ne séduit pas encore le nouvel entraîneur des Phocéens, quoique son profil lui plait. Sous les ordres du technicien de 62 ans, le N°17 marseillais a joué les deux dernières minutes du classico contre le PSG (0-2) et 63 minutes à Bordeaux face aux Girondins (0-0).

« Il a de la puissance et de la qualité technique, mais les qualités vous devez les mettre à profit », a confié le coach provisoire de l'OM, en conférence de presse. « Il faut absolument que Michaël Cuisance rentre dans un collectif et s’il fait ça, il pourrait devenir un très bon joueur, indispensable à l’équipe », a-t-il conseillé, tout en prenant l’exemple de Jordan Amavi. « Jordan est un exemple. Il a été conspué, sifflé par les supporters. Il a été très courageux. Il est allé puiser au fond de lui-même pour amener des résultats », a rappelé Nasser Larguet.

Michaël Cuisance vers un retour au Bayern Munich ?

International U20 Tricolore, Michaël Cuisance connait désormais la voie à suivre pour franchir un palier à l'OM. Pour rappel, le prêt du milieu de terrain bavarois est assorti d’une option d’achat. Il doit donc convaincre le staff technique du club provençal, s’il veut poursuivre sa carrière dans le championnat de l’élite en France. S'il ne satisfait pas les attentes des décideurs de l'Olympique de Marseille, il retournerait évidemment en Bundesliga où son contrat est valide jusqu'en juin 2024. Outre la Ligue 1, le natif de Strasbourg a joué 6 matchs en phase de poule de la Ligue des champions, pour 2 titularisations (233 minutes de jeu cumulées). Il a également pris part au 32e de finale de la coupe de France, contre l'AJ Auxerre (2-0).





Par ALEXIS