Stade Rennais : Stéphan veut un rebond collectif à Montpellier

Stade Rennais : Stéphan veut un rebond collectif à Montpellier Publié le 19 février 2021 à 14:30

Après son très mauvais match face à l'ASSE au Roazhon Park (0-2), le Stade Rennais doit rebondir, dimanche (13h) à Montpellier. Pour cette rencontre contre les joueurs de Michel Der Zarakian, Julien Stéphan bénéficie d'un groupe quasiment au complet, où subsistent néanmoins quelques incertitudes, qui ne sont pas liées à un éventuel cluster de Covid-19, a rassuré le coach des Rouge et Noir. À l'issue du revers contre Saint-Etienne, le président Nicolas Holveck comme le directeur sportif Florian Maurice ont poussé un coup de gueule dans le vestiaire, afin que le SRFC sorte de sa mauvaise passe de cinq matches sans succès toutes compétitions confondues.

Le Stade Rennais doit se retrouver collectivement

Julien Stéphan s'est attaché cette semaine à identifier et travailler sur les défauts du Stade Rennais. "Si on refait des matches cohérents collectivement, on prendra des points, a expliqué l'entraîneur du SRFC. Sans ça, il ne faudra pas espérer grand-chose au classement final. Quand on joue tous les trois jours, on n'a pas le temps de travailler. Là, on en a, donc on s'attache à corriger nos défauts. Quand on fait de moins bonnes performances collectives, on a moins de certitudes. Il faut s'améliorer pour faire un meilleur usage du ballon et mieux défendre quand on ne l'a pas. La qualité de l'espace où on va attaquer, où on frappe, quels choix on fait... C'est là qu'on est moins bon ces derniers temps."

La match contre l'ASSE, perdu dimanche, est un excellent cas d'école. Avec une grosse possession, le Stade Rennais n'a été que très peu dangereux et a été puni sur les transitions rapides. "On doit être plus proches, plus denses, plus solides. La réaction vient sur le terrain. Contre l'ASSE, on prend un contre de 100 mètres sur le premier but, de 70 mètres sur le second", a décrypté Stéphan. "Il y a eu de l'intensité mercredi et jeudi à l'entraînement, a-t-il ajouté. Je m'occupe du terrain et uniquement du terrain. On tente de rectifier pour améliorer les choses. On a un groupe très jeune, on manque de régularité. Avec un groupe en devenir, il faut parfois en passer par là pour s'améliorer dans les saisons à venir."

Stéphan évoque la forme de Camavinga

Et à Montpellier face au MHSC, le Stade Rennais n'aura pas la tâche facile : "Montpellier est sur une bonne dynamique. Ils mettent des buts, ils sont dangereux. Ils ont un milieu de terrain performant, c'est une belle équipe. C'était un concurrent identifié en début de saison, ils ont eu un période difficile mais ils reviennent bien." Les Héraultais n'ont que trois points de retard sur Rennes et pourrait rejoindre l'équipe de Stéphan en cas de succès. Mais les Rennais ont toujours un match en retard à jouer à Marseille.

Enfin, Julien Stéphan a évoqué le rôle de Florian Maurice, qui a révélé à Ouest-France qu'une gueulante avait été poussée après Rennes - ASSE. "C'est pour ça que le président a décidé de mettre cette structure, avec un président, un directeur sportif et un entraîneur, et le rôle de Florian (Maurice) est très important." L'entraîneur breton a enfin donné des nouvelles de son milieu de terrain Eduardo Camavinga, moins bien depuis quelques mois : "On ne mesure pas bien d'avoir enchaîné des matches tous les trois jours pendant deux ans pour un joueur de 18 ans, ce n'est pas une surprise que ça soit plus difficile pour lui."





Par Matthieu