OM : Villas-Boas, supporters, Eyraud... McCourt interpelé

Frank McCourt, propriétaire de l'OM. Publié le 19 février 2021 à 18:00

Le propriétaire de l'OM se fait toujours discret alors que son club est en crise. A part le communiqué publié sur les incidents perpétrés par les supporters ultras à la Commanderie, il est muré dans un silence que ne comprend pas du tout Eric Di Meco.

OM : McCourt condamne les violences à la Commanderie

L'OM vit une crise sportive et ex-sportive ces dernières semaines. André Villas-Boas a claqué la porte en rendant sa démission, le 2 février dernier, en pleine conférence de presse. Il a déploré la mauvaise gestion du mercato hivernal et dénoncé des coups bas de la Direction du club phocéen. « Je veux seulement partir pour des différences de vue sur la politique sportive. […] Un principe a été cassé et ce n'est pas ma façon de travailler. Mon professionnalisme a été touché », avait-il déclaré, parlant du prêt d’Olivier Ntcham du Celtic FC (Écosse). Avant le départ d'AVB, il avait eu l’intrusion de supporters en colère, au centre d’entraînement de l’Olympique de Marseille où ils ont saccagé les locaux. Toujours en colère, les groupes de supporters ultras réclament le départ de Jacques-Henri Eyraud, le président « qui ne les aime pas » selon Eric Di Meco.

Frank McCourt avait condamné ces violences dans une déclaration officielle. « Il peut y avoir des désaccords entre les supporters du club au sujet de sa gestion et de sa direction, mais nous ne tolérerons pas que ces désaccords se traduisent par un comportement violent. […] Nous travaillerons en étroite concertation avec toutes les autorités afin de garantir que les personnes reconnues responsables de ces actes de violence scandaleux soient traduites en justice », avait-il communiqué, le 31 janvier.

Le milliardaire américain avait aussi apporté son soutien à son bras. « Avec le président Jacques-Henri Eyraud nous menons une politique d’assainissement et de redressement du club. Ce déferlement de violence me conduit plus que jamais à réaffirmer ma volonté et mon engagement pour l'OM et les Marseillais. […] Avec toute l’équipe et son président, l'OM poursuivra sa route ».

Une décision forte contre Eyraud attendue

Ancien joueur marseillais et supporter du club, Eric Di Meco attend de Frank McCourt, une décision forte contre JHE. « Ce qui m’interroge le plus finalement (…) c’est de ne pas entendre McCourt. Il y a le feu depuis la fin de la campagne en Ligue des Champions », a fait remarquer dans La Provence. « Il (le propriétaire de l'OM, ndlr) doit sentir qu’il faut monter au créneau. Il doit sentir que son président est en train de perdre le fil. Il doit venir, faire quelque chose, dire ce qu’il veut faire du club. S’il maintient sa confiance à Jacques-Henri Eyraud, qu’il le dit haut et fort. J’ai envie de l’entendre cet homme, et pas seulement par communiqués interposés qui ne sont peut-être même pas faits par lui. J’ai envie qu’il dise : ‘’Oui Jacques-Henri Eyraud est mon président et il le restera’’. On en a besoin », a-t-il expliqué à La Provence.





Par ALEXIS