LOSC : L'Ajax Amsterdam diminuée pour la réception de Lille

LOSC : L'Ajax Amsterdam diminuée pour la réception de Lille Publié par Matthieu le 24 février 2021 à 17:00

Leader de Ligue 1 avec désormais quatre points d'avance sur un Paris SG cinquième, le LOSC aborde désormais son match retour de seizièmes de finale de Ligue Europa contre l'Ajax Amsterdam avec confiance. Malgré la défaite enregistrée au stade Pierre-Mauroy (1-2), les hommes de Christophe Galtier sont tout à fait en mesure de renverser la situation au Pays-Bas, jeudi (18h55). Il faudra pour cela bien entrer dans la rencontre et marquer vite, comme l'a conseillé l'ancien du Lille OSC, Grégory Tafforeau. En face, l'Ajax reste très méfiante.

Le LOSC mérite d'être leader de Ligue 1, selon Ten Hag

Pas question pour l'entraîneur de l'Ajax, Erik Ten Hag, de prendre le match retour de Coupe d'Europe contre le LOSC à la légère. Malgré une victoire presque inespérée arrachée dans les derniers instants à Lille à l'aller, le coach néerlandais reste prudent. "Je suis persuadé que Lille a appris du match aller et je peux vous dire que c’est tout sauf un hasard si cette équipe est leader de son championnat, a-t-il prévenu en conférence de presse d'avant match. Quand on voit la qualité des joueurs sur le terrain, le danger peut venir de partout. Je peux vous dire que si on veut obtenir notre qualification, on devra être encore meilleur que lors du match aller." Et pour cette rencontre, l'Ajax sera privé de son arrière gauche Nicolas Tagliafico et de son arrière droit Noussair Mazraoui. "Il faut qu’on soit dans la même démarche, à vouloir prendre le jeu à notre compte et surtout ne pas leur permettre de prendre confiance", a expliqué le technicien batave.

Le huis clos efface l'avantage de recevoir

Le LOSC a un avantage pour se retour, le fait de trouver une Ajax Arena vide, comme l'a fait remarquer l'ancien Lillois Grégory Tafforeau sur le site officiel du club. "L’Ajax, c’est une grosse ambiance quand le stade est plein. Mais cette fois, il ne le sera pas. Cet avantage de recevoir devant son public n’existe plus quand les matchs sont à huis clos. C’est donc un atout pour le LOSC, à condition de faire ce qu’il faut sur le terrain et de surtout revenir dans le match assez vite. Si tu veux les faire douter, il faut marquer en première période. Ce sera dur, on le sait, ça relèvera de l’exploit, mais ça reste possible, selon moi. En tout cas, j’y crois. Dans la préparation de jeudi, il faut oublier ce match aller. Cette équipe de l’Ajax a aussi des faiblesses, elle commet des erreurs individuelles, elle prend des risques. Il faudra les exploiter."

En huit saisons du côté de Lille, Grégory Tafforeau a disputé plus de quarante matches sur la scène européenne. Son expérience est précieuse. "À moins de réussir à plier la qualification à l’aller, le retour est toujours difficile à aborder, car il y a un calcul à faire. Mais dans le cas présent, Lille n’aura pas à calculer. Quand tu te déplaces, tu as souvent tendance à jouer de façon sécurisée, au moins en début de match. À l’époque, nous n’étions pas vraiment dans la gestion. Nous étions aussi moins armés offensivement que le LOSC l’est cette saison. L’un dans l’autre, je pense que l’exploit est plus faisable pour ce Lille-là à l’Ajax que pour nous à Manchester en 2007, par exemple (deux défaites 0-1)." Aux hommes de Christophe Galtier de créer l'exploit.



Afficher les commentaires