OM : La vente, l'avenir du club... Frank McCourt bluffe-t-il ?

OM : La vente, l'avenir du club... Frank McCourt bluffe-t-il ? Publié par Matthieu le 05 mars 2021 à 11:05

Frank McCourt est venu mettre un peu d'ordre dans ses affaires du côté de l'OM, en faisant le voyage jusqu'à Marseille et allant à la rencontre des joueurs, des supporters mais aussi de la mairie de Marseille. Le propriétaire américain de l'Olympique de Marseille a assuré que le club ne serait pas vendu, ni aujourd'hui, ni plus tard. McCourt compte bien mener son projet d'un grand OM jusqu'au bout, mais tous ne croient pas en sa bonne parole et restent sceptiques quant à ses intentions. Tout comme la nomination de Pablo Longoria au poste de président, qui ne fait pas l'unanimité.

McCourt veut-il vraiment conserver l'OM ?

"Me débarrasser de l'OM ? C’est une question légitime, parce que cela a été une période très difficile. Mais je n’ai jamais eu de doutes, d’hésitations. Ce n’est pas un projet de business, c’est une histoire de passion. Et tu n’abandonnes pas un projet de passion parce qu’il y a des difficultés. Au contraire, tu redoubles d’efforts." Frank McCourt a été très clair dans les colonnes de L'Equipe, mais ça n'a pas suffi pour convaincre Adil Rami, ancien défenseur de l'OM, qui doute des paroles du propriétaire américain. "Le gros problème pour moi, et ça me dérange beaucoup, c’est le discours de (Frank) McCourt. C’est mon opinion, il ne faut pas me duper, j’ai l’impression qu’on est en train de se débarrasser des meubles avant de déménager et j’ai encore envie de croire que le club va être vendu", a déclaré le champion du monde 2018 sur l'antenne de RMC. Le maire de Marseille, Benoit Payan, également dans L'Equipe, a expliqué qu'il voulait désormais des preuves venant de McCourt : "Il doit mettre en adéquation ses actes avec ses mots. On verra de toute façon s'il nous a joué de la flûte."

Quelques interrogations sur Pablo Longoria

Un autre problème a été évoqué ces derniers jours, la nomination du très jeune (34 ans) Pablo Longoria en lieu de place de Jacques-Henri Eyraud à la tête de l'OM. "Ça me turlupine d’avoir un président qui débute à l'OM et qui est aussi jeune. Pour les joueurs, j’ai toujours pensé que l'OM, c’était un club où il fallait prouver ailleurs pour venir. Pour le président, c’est pareil", a encore lâché Adil Rami. Et Benoit Payan, là aussi, se méfie. "Je l'ai rencontré pour la première fois lundi. C'est un Méditerranéen, sensible aux enjeux, qui dépassent tout ce qu'il a vécu jusqu'ici dans le milieu du football. À 34 ans, il est devant un très grand challenge, il s'y fera au fur et à mesure. J'ai donné ma confiance, je reste prudent", a prévenu le maire de Marseille. L'avenir du club va être scruté de près, et Frank McCourt n'a plus le droit à l'erreur après ce remaniement.



Afficher les commentaires