ASSE : Baisse des salaires, ça chauffe dans le vestiaire

Claude Puel, Manager général et entraîneur de l'ASSE. Publié par ALEXIS le 26 mars 2021 à 11:35

À l’ ASSE, la direction négocie en ce moment la baisse des salaires avec les joueurs professionnels et les membres de l’encadrement technique, afin de faire face à la crise sportive et économique de coronavirus. Mais le vestiaire serait divisé sur la proposition du directeur général Jean-François Soucasse.

L' ASSE en crise sportive et financière

Sur le terrain l’ ASSE (16e avec 33 points) va mal et menacée de relégation, à 8 journées de la fin de sasion. En dehors du terrain, le club ligérien a un gros souci financier depuis l’arrêt brutal de la saison dernière (2019-2020) en mars 2020, à cause de la pandémie de covid-19. À l’image de tous les clubs professionnels, les recettes des stéphanois sont quasi-inexistants depuis l’exercice tronqué. En effet, les matchs se jouent à huis clos sans supporters, donc sans recettes de match. Et ce n’est pas tout ! Le diffuseur principal des championnats professionnels, Mediapro, a rompu son contrat avec la LFP, enfonçant davantage les clubs de L1 et L2 dans la crise financière. L’AS Saint-Étienne est d’ailleurs l’un des clubs les plus impactés négativement par les effets de l’épidémie et du retrait du diffuseur.



Propositions de l'AS Saint-Étienne

Pour faire face aux problèmes financiers, l’ ASSE négocie la réduction des salaires, comme l’ont fait plusieurs clubs. Cela se fait de façon individuelle selon L’Équipe. D’après le quotidien sportif, Soucasse aurait proposé une formule, avec deux menus à la carte : une baisse du salaire brut de 10 % courant sur les quatre derniers mois de la saison ou un report de 25 % du salaire brut sur cette même période, récupérable au 30 juin 2022, si le salarié est toujours au club ». Cependant, des joueurs sont toujours indécis sur le meilleur choix pour eux. Manager général des Verts, Claude Puel aurait été approché par des joueurs pour savoir son opinion sur la question et son choix. Si l’on en croit le journal, « les joueurs auraient demandé à leur coach, présent à cette réunion en tant que manager général, ce qu'il comptait faire de son côté ». Et ce dernier « leur aurait répondu qu'il choisirait la deuxième option ». La source indique que l’hésitation des salariés est en partie due « à la faiblesse de la démarche du club, individuelle et anonyme ».

Mahdi Camara et Jessy Moulin d'accord

Pour être plus précise, elle indique que Mahdi Camara et Jessy Moulin ont accepté sans hésiter une baisse de salaire, mais beaucoup de leurs coéquipiers « hésitent, malgré leur crainte de voir leur refus d'aider le club fuiter dans les médias ». À noter que les pertes sèches de l’ ASSE sont estimées à une trentaine de millions d'euros, alors que la direction du club évoquerait un montant autour de 10 M€.