Stade Brestois : Dall'Oglio proche d’un rival de Ligue 1 ?

Vers un départ de Dall'Oglio du Stade Brestois Publié par Ange A. le 18 avril 2021 à 06:15

En fin de contrat au Stade Brestois, Olivier Dall’Oglio devrait quitter le club finistérien une fois la saison terminée. Le technicien de 56 ans pourrait reprendre du service chez un rival de Ligue 1.

Bientôt la fin pour Olivier Dall’Oglio et le Stade Brestois

Arrivé au Stade Brestois en 2019, Olivier Dall’Oglio s’apprête à quitter le SB29. Le contrat du technicien de 56 ans expire en effet au terme de la saison. Jusqu’ici aucun indice ne fuite autour d’une éventuelle prolongation avec le club finistérien. Un départ du technicien gardois de Brest pourrait donc survenir au terme de la saison. Pour sa première année avec la Team Pirate, Olivier Dall’Oglio avait terminé à la 14e place au terme du classement élaboré par la LFP suite à l’arrêt définitif du championnat. Sa deuxième année est plus compliquée avec les Stadistes. Brest lutte pour le maintien en Ligue 1 et n’occupe que le 16e rang. Le club finistérien compte six points d’avance sur Nîmes, barragiste. À six journées de la fin du championnat, le coach voudrait donc accomplir son objectif en laissant le club dans l’élite.

Dall’Oglio successeur de Laurey à Strasbourg ?

Thierry Laurey sur le départ à Strasbourg

Sur le départ au Stade Brestois, Olivier Dall’Oglio pourrait débarquer chez un rival du championnat. Selon les informations de L’Équipe confirmées par RMC Sport, le technicien pourrait rebondir au RC Strasbourg. Arrivé au RCSA en 2016, Thierry Laurey va quitter son poste d’entraîneur au terme de la saison. D’après ces sources, la direction du club alsacien aurait déjà entamé les discussions avec le coach de Brest. Un temps présenté comme un potentiel successeur de Rudi Garcia à Lyon, le Gardois serait intéressé par le projet de Strasbourg. Le Racing pointe à la 14e place de Ligue 1 avec le même nombre de points que Brest. Il dispose d’une meilleure différence de buts par rapport à l’équipe entraînée par Dall’Oglio.





Afficher les commentaires