OM Mercato : Lirola contacté, Longoria en grand danger ?

L’ OM a entamé des négociations avec la Fiorentina dans le but de conserver Pol Lirola. Publié par Timothée Jean le 18 juin 2021 à 16:32

L’ OM a entamé des négociations avec la Fiorentina dans le but de conserver Pol Lirola. Mais à en croire les médias transalpins, l'avenir du défenseur espagnol a de grandes chances de s'écrire du côté de la Serie A.

OM Mercato : Longoria dévancé pour Pol Lirola ?

Lors du mercato hivernal, Pol Lirola a rejoint l’ OM sous la forme d’un prêt en provenance de la Fiorentina. Le latéral droit a signé un contrat de six mois, assorti d’une option d’achat estimée à environ 12 M€. Un montant élevé pour l’Olympique de Marseille qui a entamé des discussions avec la Viola pour faire baisser son prix.

Le président de l' OM, Pablo Longoria, semblait certain d’obtenir gain de cause dans ce dossier. Car si la Fiorentina campe sur ses positions, la direction phocéenne n'a pas abandonné l'idée de conserver Pol Lirola en vue de la saison prochaine. Et le récent départ de Gennaro Gattuso, lequel s’opposait fermement au transfert du joueur de 23 ans, semble jouer en faveur des dirigeants marseillais. Le président semblait avoir le champ libre pour négocier un transfert au rabais pour Pol Lirola. Sauf que la concurrence s'est réveillée dans ce dossier et l’ OM pourrait payer le prix pour s’offrir le défenseur espagnol.

L'Atalanta passe à l’offensive pour Pol Lirola

Selon les informations de Sky Sport Italia, l'Atalanta Bergame s'est penchée sur la situation de Pol Lirola. Le club italien aurait contacté la Fiorentina pour connaître la disponibilité du joueur et son prix. Avec ses ressources financières et ses arguments sportifs, qualifié pour la prochaine Ligue des Champions, l’Atalanta Bergame sort du lot face à l'écurie phocéenne. Son intrusion pourrait changer la donne dans ce dossier. Selon la source, la concurrence du club italien devrait gonfler le tarif pour Pol Lirola. Conscient de cela, l’ OM a activé un plan B en interne. Les dirigeants marseillais travaillent en parallèle sur la piste Daniel Wass.





Afficher les commentaires