Euro 2020 : Demi-finale Italie-Espagne, un duel au sommet

L'Italie affronte l'Espagne en demi-finale de l'Euro 2020. Publié par Anthony le 06 juillet 2021 à 19:40

À l’heure d’aborder les demi-finales de l'Euro 2020, un retour sur les forces en présence s’impose. Que ce soit l’impressionnante Italie, l’étonnante Espagne, la pragmatique Angleterre et la surprise Danoise, toutes ces équipes ont des arguments à faire valoir. Focus sur la première demi-finale : Italie-Espagne.

Italie : La Squadra Azzurra, une renaissance italienne

L’Italie ne s’est pas qualifiée pour la Coupe du monde 2018. Un échec retentissant pour ce pays du football rythmé par les grands exploits de l’équipe nationale (quatre Coupes du monde et un Euro) et des grands clubs comme l’AC Milan, l’Inter Milan ou la Juventus. Gian Piero Ventura est démis de ses fonctions pour donner la place à Roberto Mancini. L’ancien attaquant de la Sampdoria s’attelle à reconstruire un groupe vieillissant et meurtri par l’échec. Conscient que le renouveau de l’équipe nationale passe par la Serie A, il n’hésite pas à donner une chance aux jeunes joueurs qui brillent dans le championnat italien.

Un pari gagnant puisque la Squadra Azzurra reste invaincu depuis 32 rencontres, affiche un bilan parfait de 5 victoires en 5 matchs dans cet Euro 2020 et se rapproche de la finale. L’Italie, réputée comme une formation défensive, a changé. Elle attaque avec enthousiasme et a toujours été solide. À l’heure d'affronter l’Espagne, dans un remake de la finale de l’Euro 2012 (perdu 0-4 par l'Italie), Mancio préfère ne pas se prononcer même s' il sait que l’opinion penche favorablement pour une victoire italienne. "J’espère que les gens ont raison de penser que l’Italie va gagner mais nous savons que ce n’est pas si facile que ça."

Côté absent, Mancini devra se priver de Leonardo Spinazzola. Gravement blessé face à l’Ukraine (rupture du tendon d’achille), l’excellent latéral gauche laisse un vide dans le onze alors qu’il était sans doute le meilleur joueur italien jusque-là. Emerson, le joueur de Chelsea, devrait le remplacer dans la défense à 4 italienne. Questionné sur l’inefficacité supposée de son attaquant Ciro Immobile, l’ancien entraîneur de Manchester City défend son joueur et pense à continuer de lui accorder sa confiance. "Ciro est toujours le même que celui qui a terminé soulier d’or en 2019-2020...Il a marqué plus de buts de n’importe quel autre joueur durant quelques années et dans une grande compétition, c’est souvent le joueur qui est chahuté qui peut décider de la victoire. Nous ne sommes pas inquiets sur ce point."

À voir de plus prêt, Ciro Immobile, bien qu’étant attaquant principal, n’est pas le seul joueur capable de marquer des buts dans cette Italie plaisante à voir. Lorenzo Insigne signe un tournoi de qualité. Les milieux de terrain sont aussi bien présents à la finition pour suppléer les attaquants (Barella, Locatelli). Les joueurs qui entrent en jeu sont aussi capables de marquer (Pessina, Chiesa).Le pourcentage des buteurs italiens à l'euro 2020

L’Espagne, la possession avant tout

L'Espagne, contrairement à l'Italien, est montée en régime au fur et à mesure du tournoi. Critiqué pour son jeu jugé montone avec une possession stérile, Luis Enrique ne veut pas dévier de ses idées. "Notre objectif est clair, nous avons besoin de la balle. Nous le voulons", déclare l’ancien barcelonais comme pour affirmer qu’avoir la possession de la balle est la base du jeu de la Furia Roja. Les plus grands succès de l’Espagne (Euro 2008, 2012 et Coupe du monde 2010) ont d’ailleurs comme socle commun une obsession de toujours avoir plus de possession que l'adversaire. "Si nous devons jouer différemment, nous nous adapterons. Mais nous préférons avoir la possession." L'Espagne affiche d’ailleurs le meilleur taux de possession de l’Euro avec 67,2 % en moyenne.

Les résultats ne lui donnent pas forcément tort puisque l’Espagne ne perd plus depuis 13 matchs (6 victoires, 7 matchs nuls) depuis une défaite face à l’Ukraine en Ligue des nations. Néanmoins, les deux matchs nuls lors des deux premières journées des phases de groupe de l’Espagne face à Suède (0-0) et la Pologne (1-1) font que la Roja ne part pas favorite de cette première demi-finale. L’Espagne a même dû passer par les tirs aux buts et se fier aux exploits de leur gardien Unai Simon pour se défaire de la Suisse en quart de finale. Néanmoins, les pluies de buts face à la Slovaquie (victoire 0-5) et la Croatie (victoire 3-5) prouvent que l’attaque ibérique, dans un bon jour, peut faire mal.

Souvent décrié, Alvaro Morata, l’avant-centre, a le soutien de son sélectionneur. Notamment lors de la conférence de presse d’avant match avant le quart de finale contre la Suisse. "Alvaro compte 41 sélections. Avec ce nombre de sélections, un seul joueur a marqué plus de buts que lui dans l'histoire du football espagnol, c’est le Guaje (David Villa). Des joueurs aussi emblématiques que Raul ou Fernando Torres ont mis moins de buts que lui après 41 sélections...je n’ai absolument aucune inquiétude concernant Alvaro." Luis Enrique devra se passer du parisien Pablo Sarabia. Touché à la jambe droite face à la Suisse, l’ailier du PSG n’est pas remis et va manquer le choc contre l’Italie. Préjudiciable pour l’Espagne alors que l’ancien joueur du FC Séville a déjà marqué 2 buts pendant cet Euro. Ferran Torres, le prodige de Manchester City, ou Gerard Moreno, l’attaquant de Villarreal, peuvent le remplacer.Le pourcentage des buteurs de l'Espagne à l'Euro 2020

Le face à face en statistique

Résultats

Italie et Espagne à l'euro 2020: résultats

L’Italie n'a connu ni nul ni défaite pendant l’Euro. L’Espagne, si elle n’a jamais connu la défaite, a déjà fait 3 matchs nuls.

Statistiques générales

Comparatif de l'Italie et l'Espagne sur les statistiques générales

Les deux équipes sont similaires dans les statistiques détaillées. Elles ont marqué le même nombre de buts mais ont tous deux bénéficié de C.S.C. Contre la Turquie pour l’Italie. Contre la Suisse et deux fois contre la Slovaquie pour l’Espagne. Gianluigi Donnarumma et Unai Simon ont quasiment fait le même nombre d'arrêts. La différence se tient sur la solidité défensive où l’Espagne a encaissé 3 buts de plus que l’Italie.

Verdict

L’Italie comme l’Espagne font un beau parcours. Les deux sélections ne partaient pas favorites de cette édition de l’Euro. Néanmoins, la sélection italienne a l’air plus équilibrée puisque pour le même rendement offensif, elle jouit d’une solidité plus affirmée. L’Espagne aime avoir le ballon mais a du mal à trouver l’avant dernier geste pour marquer et se créer des occassions. L’Italie, si elle aime aussi la possession, peut jouer sans la balle pour mieux se projeter rapidement tout en étant réaliste. L’Italie devrait passer et jouer la finale.

Le pourcentage des buteurs de l'Espagne à l'euro 2020





Afficher les commentaires