EURO Yann Sommer : Zoom sur un gardien spécialiste des penaltys

EURO Yann Sommer :  zoom sur un gardien spécialiste des penaltys Publié par Thomas le 30 juin 2021 à 03:05

Le gardien de la sélection suisse a été le héros de la rencontre des huitièmes de finales de l’EURO face à l’Equipe de France, en réalisant l’arrêt salvateur sur le penalty de Kylian Mbappé. Si la défaite sera longue à digérer coté français, il faut savoir que le gardien helvète lui, n’en est pas à son premier exploit sur penalty. Il passe même pour un spécialiste en la matière. Focus sur Yann Sommer, peut-être l’un des portiers les plus sous-estimés d’Europe.

Yann Sommer, une référence pour son pays

Le gardien du Borussia Mönchengladbach sort d’une saison réussie dans les buts club allemand, où il siège depuis maintenant 2014. Si Sommer est un taulier dans son club, il a pour habitude de briller encore plus avec sa sélection, la Nati. Malgré un début d’EURO difficile en phase de poule (défaite 3-0 contre l’Italie) le portier s’est rattrapé en réalisant des arrêts de grandes classes contre la Turquie, dont trois venant de tirs depuis la surface, et contre la France ce lundi. Il a multiplié les parades jusqu’à l’arrêt décisif contre Mbappé, synonyme de qualification pour la Suisse.

Son amour pour les penaltys

L’arrêt face à Mbappé a contribué à la médiatisation de Yann Sommer sur le plan international. Il faut dire que le Suisse s’installe petit à petit comme un très bon gardien et surtout un spécialiste des pénaltys ces dernières années. Des 10 derniers penaltys qu’ils lui ont été tirés, il en a arrêté 3. Sur l’étendue de sa carrière, le portier helvète a stoppé 19 penaltys sur 82, soit un pourcentage de 23,17%, bien au-dessus de la moyenne. En sélection, Sommer se transcende. Sur 8 penaltys concédés, le Suisse en a stoppé 4 soit 50%.

Il ne faut pas remonter très loin pour se rappeler de son dernier exploit sur penalty, c’était en novembre dernier, en Nation League contre l’Espagne. Lors de ce match, Yann Sommer avait stoppé deux penaltys de Sergio Ramos, pourtant très habile dans l’exercice. Il n’est que le deuxième portier dans l’histoire à avoir stoppé le capitaine emblématique du Real.





Afficher les commentaires