PSG Mercato : OL, le dossier Layvin Kurzawa dans l'impasse ?

Aucune offre pour Layvin Kurzawa Publié par Ange A. le 15 août 2021 à 07:30

Après la vente de Mitchel Bakker, le Paris Saint-Germain espère celle de Layvin Kurzawa. Mais le départ du latéral gauche du PSG est encore loin d’être imminent selon les dernières nouvelles.

Terrible révélation au sujet de Layvin Kurzawa

S’il réalise jusqu’ici un recrutement à faire pâlir ses rivaux, le Paris Saint-Germain doit également vendre cet été. Jusqu’ici, le PSG n’a enregistré qu’une seule vente. Le transfert de Mitchel Bakker au Bayer Leverkusen a rapporté 7 millions d’euros aux caisses parisiennes. Le club de la capitale souhaite désormais se séparer d’un autre latéral en la personne de Layvin Kurzawa. Poussé vers la sortie, l’arrière gauche de 28 ans était absent de la feuille de match contre le RC Strasbourg ce samedi. Lors de la 1re journée, il était déjà resté sur le banc lors du court succès (1-2) sur la pelouse de Troyes. D’aucuns y voient un message clair de Mauricio Pochettino à l’endroit du latéral. Le coach parisien ne compte plus sur le gaucher. Sur les tablettes de l’OL, l’ancien monégasque ne serait pas encore proche de plier bagages.

Kurzawa bloqué à Paris par Cornet ?

L'avenir de Kurzawa lié à celui de Maxwel Cornet

Faisant le point sur ce dossier, France Bleu révèle que le Paris Saint-Germain n’a pour le moment reçu aucune offre pour Layvin Kurzawa. L’Olympique Lyonnais ne va pas passer l’offensive tant que qu’il ne se sera pas séparé de Maxwel Cornet. L’arrière gauche de 24 ans est notamment courtisé par le Hertha Berlin et Burnley. Le club anglais proposerait même 17 millions d’euros, hors bonus, pour signer l’ancien messin. Une offre qui ferait notamment les affaires de Lyon. Seulement, le défenseur ivoirien donnerait sa préférence au Hertha qui n’est cependant pas disposé à s’aligner sur l’offre des Clarets. Pour la direction de l’OL, il est question de convaincre Cornet de céder à la proposition anglaise afin de faire de la place à Kurzawa. En attendant, l’international tricolore se tourne les pouces à Paris.

Afficher les commentaires