OM Mercato : Décision officielle de Naples pour Adam Ounas

Adam Ounas ne viendra pas à l'OM Publié par Ange A. le 29 août 2021 à 08:10

Suite au récent départ de Dario Benedetto, l’Olympique de Marseille cherche à recruter un nouvel attaquant. L’ OM s’intéresse notamment à Adam Ounas. Luciano Spalletti, le coach de Naples, vient de rendre son verdict concernant l’attaquant algérien.

Mercato OM : Clap de fin pour la piste Adam Ounas

L’Olympique de Marseille est en quête d’un nouvel attaquant suite au départ de Dario Benedetto. L’ OM enchaîne les désillusions dans la recherche de son nouvel attaquant. Le club phocéen vient notamment de voir Andy Delort filer à l’OGC Nice. Également intéressé par l’ancien niçois Adam Ounas, Marseille vient encore de recevoir une mauvaise nouvelle dans ce dossier. Il Corrierre dello Sport révélait déjà que Naples ne comptait pas faire de cadeau à Pablo Longoria. Disposé à prêter l’ailier de 24 ans, le pensionnaire de Serie A exigerait 15 millions d’euros comme option d’achat. Un montant loin de faire les affaires du club provençal. Lequel doit définitivement faire une croix sur cette piste suite à la dernière sortie de Luciano Spalletti.

Spalletti ferme la porte à Ounas

Luciano Spalletti retient Adam Ounas à Naples

En conférence de presse, le coach de Naples s’est montré ferme au sujet d’un départ d’Adam Ounas. L’attaquant algérien (14 sélections/4 buts) ne quittera pas la Campanie comme l’assure le technicien italien. « Ounas reste avec nous et c’est un joueur qui nous aidera beaucoup », a lâché Luciano Spalletti au sujet de son poulain. Recruté en 2017, le champion d’Afrique 2019 semble donc parti pour honorer son contrat jusqu’à son terme. Son bail chez les Gli Azzurri expire en 2022. Depuis sa signature, le Fennec peine à convaincre à Naples et enchaîne les prêts. La saison dernière, il avait d’ailleurs été prêté à Cagliari avant d’être refourgué en hiver à Crotone. Reste maintenant à savoir s’il dsposera d’un meilleur temps de jeu avec Spalletti, arrivé cet été à la place de Gennaro Gattuso.





Afficher les commentaires