Barça Mercato : L’énorme coup de gueule de Pjanic après son départ

Miralem Pjanic a quitté le FC Barcelone. Publié par Timothée Jean le 04 septembre 2021 à 11:03

Tout juste transféré au Besiktas en Turquie, Miralem Pjanic a quitté le FC Barcelone en mauvais termes. Dans une interview accordée à Marca, le milieu de terrain bosnien s’est montré très critique envers son ancien entraineur, Ronald Koeman.

Barça Mercato : Pjanic très remonté contre Koeman

Une saison, puis il s’en va ! C’est ainsi que l’on pourrait résumer le passage de Miralem Pjanic au FC Barcelone. Arrivé l’été dernier en provenance de la Juventus dans le cadre d’un échange estimé à 60 millions d’euros, l’international bosnien n’est jamais parvenu à s’imposer au sein de l’effectif catalan. Freiné par de récurrentes blessures et un manque de forme, il n’a été titularisé qu’à six reprises en 19 apparitions de Liga. Une situation devenue insupportable pour l’ancien Lyonnais qui a décidé de mettre les voiles.

Miralem Pjanic vient de s’en engageren faveur du Besiktas sous la forme d’un prêt d’une saison. Mais en dépit de son arrivée en Turquie, le milieu de terrain bosnien semble très remonté contre son ancien entraineur, Ronald Koeman. Dans les colonnes du journal espagnol, il a exprimé sa rancoeur envers le coach batave qui l’aurait incorrectement traité sur plusieurs détails et dénonce un « manque de respect ». « Je n'arrivais pas à m'habituer à la situation à laquelle j'ai été confronté l'année dernière. Je savais que je n'en voulais pas. Je suis un joueur. J'aime jouer au football, c'est ce qui me rend heureux », a-t-il confié.

Miralem Pjanic n’avait aucune communication avec Koeman

Poursuivant, Miralem Pjanic assure que la saison passée au FC Barcelone a été très compliquée pour lui. Il ajoute qu’il s’est passé des choses qu’il n’a pas aimées et déplore un manque de communication de la part du coach catalan.

« J’ai toujours voulu jouer pour le Barca, mais je ne m'attendais pas à ce que la situation devienne si compliquée (…) Il y a un moment où je jouais moins, les choses se compliquaient. Et quand je jouais, c'était difficile physiquement et mentalement d'être bien, parce que ça tuait ma confiance, parce que je n'avais aucune communication avec Koeman », a-t-il déclaré avant d’ajouter que « je suis un joueur qui peut tout accepter, mais j'aimerais toujours qu'on me dise les choses face à face ». Néanmoins, l’ancien meneur de la Juventus ne regrette pas son passage au Barça et tentera de relancer sa carrière en Turquie cette saison.





Afficher les commentaires