Nice - OM : La réaction de Dimitri Payet au verdict de la LFP

Dimitri Payet désabusé par la LFP Publié par Ange A. le 10 septembre 2021 à 08:12

Dimitri Payet n’a pas été épargné par la LFP suite aux incidents survenus le 22 août dernier lors de la rencontre entre Nice et Marseille. RMC Sport révèle que le meneur de jeu de l’ OM n’a guère apprécié sa sanction.

Dimitri Payet ne digère pas le verdict de la LFP

Réunie mercredi, la Commission de discipline de la LFP a statué sur les incidents survenus lors de la rencontre entre l’OGC Nice et l’Olympique de Marseille lors de la 3e journée. La rencontre avait été suspendue suite à l’invasion de la pelouse par les supporters niçois. Lesquels s’en étaient pris au staff et aux joueurs de Marseille. La rencontre n’avait pas pu reprendre suite au refus des Marseillais de terminer la partie. Touché par une bouteille lors de cette rencontre, Dimitri Payet a écopé d’une sanction tout comme son coéquipier Alvaro Gonzalez et Pablo Fernandez. Le numéro 10 de l’OM a écopé d’un match de suspension avec sursis quand le défenseur espagnol écope de deux matchs et le préparateur physique est suspendu jusqu’au 30 juin. Comme l’indique RMC, le milieu marseillais ne comprend pas sa sanction décidée par la LFP.

Payet désabusé par la LFP ?

Dimitri Payet victime d'un projectile contre Nice

La radio révèle en effet que Dimitri Payet est « très touché » par le verdict rendu par la Ligue. Victime d’un projectile contre Nice, le joueur de Marseille avait rétorqué en balançant la même bouteille vers le public de l’Allianz Riviera. Une attitude considérée comme l’élément déclencheur de la rixe observée lors de l’invasion de la pelouse de Nice. Bien que soutenu par l’UNFP et la ministre des Sports Roxana Maracineanu, le Marseillais n’a pas échappé à la Ligue. La même source assure que l’international tricolore a « le sentiment d’avoir été jugé comme s’il était un fauteur de troubles ». Directeur de la communication de l’Olympique de Marseille, Jacques Cardoze a déjà pesté contre cette décision de la LFP. Le responsable marseillais n’exclut pas de faire appel.





Afficher les commentaires