OL - Lorient : Peter Bosz confirme deux forfaits !

Entraîneur de l' OL, Peter Bosz s’est présenté en conférence de presse ce vendredi. Publié par Timothée Jean le 24 septembre 2021 à 21:50

Deux jours après la brillante victoire de l’ OL face à Troyes (3-1), l’entraîneur Peter Bosz s’est présenté en conférence de presse ce vendredi pour évoquer l'actualité lyonnaise et la réception du FC Lorient. Le coach en a profité pour faire le point sur son effectif.

OL : Peter Bosz annonce le forfait de Malo Gusto !

Après sa victoire sans trembler face au promu Troyes, l’Olympique Lyonnais occupe désormais la 6e place de Ligue 1. Le club rhodanien va tenter de poursuivre sur cette belle lancée ce samedi face au FC Lorient. Les hommes de Peter Bosz sont déterminés à s’imposer ce samedi face aux Merlus au Groupama Stadium afin de remonter dans le haut du tableau.

Et pour cette rencontre, l’entraineur de l’ OL devra composer sans Malo Gusto. Le jeune latéral, qui a profité de la longue absence de Léo Dubois pour se faire une place dans le onze dans départ de l’Olympique Lyonnais est également « blessé », a déclaré Peter Bosz ce vendredi en conférence de presse d’avant-match. « Malo a beaucoup joué, on manque de jours de repos entre les matchs », a ajouté l'entraineur lyonnais.

Moussa Dembélé absent pour plusieurs semaines

Peter Bosz sera également privé de son meilleur atout offensif, Moussa Dembélé. Victime d’une blessure au péroné, l’attaquant rhodanien sera indisponible pendant plusieurs semaines. Et si l’arrivée d’un joker médicale était évoquée ces dernières heures, l’entraineur de l’OL a rapidement écarté cette option. « Non, nous avons de bons joueurs, donc ça ira », a-t-il tranché.

Privé de son « meilleur buteur », Peter Bosz devra s’adapter. En l’absence de Moussa Dembélé, c’est bien entendu Islam Slimani qui occupera ce poste. « Islam est un joueur intelligent avec beaucoup d'expérience. Il peut marquer des buts aussi, c'est important pour un avant-centre. Ce ne sont pas les mêmes caractéristiques que Moussa, mais la philosophie de jeu reste la même », a expliqué Peter Bosz.





Afficher les commentaires