ASSE : Un gros danger se précise pour les Verts après le derby

L'ASSE dans le collimateur de la LFP Publié par Ange A. le 07 octobre 2021 à 05:20

Lanterne rouge de Ligue 1, l’AS Saint-Étienne risque des sanctions après son nul lors du derby contre l’OL (1-1). La LFP devrait en effet infliger des peines à l’ ASSE la semaine prochaine.

L’ ASSE dans le collimateur de la LFP

Déjà à la peine lors du mercato estival, l’AS Saint-Étienne réalise un décevant début de saison. Avec quatre unités au compteur, l’ ASSE est dernière de Ligue 1 Uber Eats. Les hommes de Claude Puel courent encore après leur première victoire en championnat après 9 journées déjà disputées. Les Verts restent tout de même sur une belle prestation lors du nul arraché lors du derby contre l’Olympique Lyonnais (1-1). Seulement, cette dernière sortie ne serait pas sans conséquence pour le club du Forez. Lequel serait désormais dans le viseur de la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel. Celle-ci devrait sévir contre Sainté lors de sa réunion prévue la semaine prochaine.

Des sanctions en vue pour Sainté

Bentôt des sanctions contre l'ASSE

La Ligue devrait en effet statuer sur les engins pyrotechniques utilisés par les supporters stéphanois lors de ce 123e derby rhodanien. Aux dernières nouvelles, 70 engins ont été recensés pendant le choc. De même, la LFP devrait également frapper suite à l’intrusion d’un supporter venu célébrer l’égalisation de Wahbi Khazri dans les dernières minutes du temps additionnel. Deux incidents qui devraient donc logiquement conduire à des sanctions. Ce mercredi déjà, la Commission de discipline s’est penchée sur les incidents survenus lors du derby du Nord entre Lille et Lens. Elle s’est également prononcée suite à l’envahissement de la pelouse lors du déplacement de l’OM à Angers.

Le RC Lens a écopé de deux matchs à huis clos et du retrait d’un point avec sursis. Le LOSC et l’OM sont sanctionnés d’un point de pénalité avec sursis et de fermeture de leur espace visiteurs, à l’extérieur, jusqu’au 31 décembre. Quant à Angers, la sanction est deux matchs à huis clos, dont un avec sursis et le paiement d’une amende de 20 000 euros.





Afficher les commentaires