ASSE : Pierre Ménès donne son avis sur la vente du club

Adil Aouchiche et le coach de l'ASSE, Claude Puel. Publié par ALEXIS le 13 octobre 2021 à 19:50

Questionné sur la vente de l’ ASSE, Pierre Ménès n’est pas certain que le club ligérien change de propriétaire avant la mi-saison. Il a donné des explications sur son site personnel.

Ménès, « n'est pas certain que l' ASSE soit vendu avant la trêve hivernale »

Roland Romeyer et son associé Bernard Caïazzo tentent de vendre l’ ASSE depuis avril 2021. Le 13 avril dernier, ils ont annoncé dans une lettre ouverte qu’ils ont mis de nouveau leur club sur le marché après l’échec avec le groupe d'investisseurs américains, Peak6, en mai 2018. Selon les bruits de couloir sur la vente de l’AS Saint-Étienne, KPMG (cabinet d'audit chargé de sélectionner les candidats) aurait retenu le dossier du fonds américain Terrapin Partners LLC et celui d'un consortium d'investisseurs régionaux représenté par Olivier Markarian. Par ailleurs, la candidature du Prince du Cambodge, Norodom Ravichak associé à des entreprises chinoises, a été repoussée.

Interrogé par les internautes sur un potentiel candidat qui se détacherait, Pierre Ménès ne croit pas que les deux présidents des Verts vendront leur équipe avant janvier 2022. « Les deux présidents essayent de vendre, mais assez mollement. On verra si l'avenir me donne raison ou tort, mais je ne suis vraiment pas certain que l' ASSE soit vendue avant la trêve hivernale », a-t-il répondu sur Pierrotlefoot. « Et je ne suis pas non plus certain de la volonté des deux présidents de vendre dans les conditions actuelles », a-t-il poursuivi.

Pierre Ménès ne sortirait pas un sou pour racheter Sainté

Roland Romeyer et son binôme Bernard Caïazzo souhaitent faire franchir un palier au club ligérien en grande difficulté financière et menacé de relégation en Ligue 2 ces dernières saisons. Cela, en trouvant un investisseur capable d'investir de gros sous, mais aussi de préserver l'identité et les valeurs de l' ASSE. « En tous cas, moi si j'avais de l'argent à investir dans un club en France, ce ne serait certainement pas à l'AS Saint-Étienne. Oui, il y a un beau stade, un public magnifique et un centre d'entraînement, mais au niveau de l'équipe, il y a tout à faire… », a taclé l’ancien consultant sportif de Canal+.





Afficher les commentaires