OM Mercato : Boubacar Kamara, une décision irrévocable ?

En fin de contrat en juin prochain avec l' OM, Boubacar Kamara campe toujours sur sa position. Publié par Timothée Jean le 19 octobre 2021 à 19:25

En fin de contrat en juin prochain, Boubacar Kamara campe toujours sur sa position, refusant prolonger son contrat avec l’OM. Malgré les offres de son employeur, sa position n’a pas bougé. Mais le minot marseillais restera-t-il inflexible jusqu’au bout ?

OM Mercato : Boubacar Kamara décline une offre de prolongation

Lors du dernier mercato estival, Boubacar Kamara, considéré comme l’une des plus grosses valeurs marchandes de l’OM, ne manquait pas de prétendants. L’AC Milan, Chelsea, le FC Séville, la Lazio Rome ou encore Newcastle étaient sur ses traces. Les Rossoneri ont même fait le premier pas pour tenter d’arracher la signature du minot. Sauf que les dirigeants de l’ Olympique de Marseille ont vite rejeté leur demande d’autorisation de pouvoir engager des discussions avec le joueur de 21 ans. Car en réalité, les dirigeants phocéens espèrent pour pouvoir conserver leur jeune joueur le plus longtemps possible en prolongeant son contrat qui expire en juin 2022. Des négociations ont déjà débuté dans ce sens.

Pourtant, il semble que Boubacar Kamara ait des envies de départ tenaces. Selon les indiscrétions de Calciomercato, l’international espoir français aurait en effet une nouvelle fois décliné le nouveau contrat proposé par sa direction, car il souhaite s’en aller dès cet hiver. Cette situation fait les affaires de ses prétendants.

La balle est désormais dans le camp de Marseille

Cette révélation du journal italien n’est peut-être qu’un jeu de poker menteur pour un dossier hautement sensible à Marseille. Mais force est de constater que le dossier Boubacar Kamara peut encore subir quelques rebondissements et son départ de Marseille n’est certainement pas à exclure. Pour l’heure, le minot marseillais n’a pas prévu d’aller au clash avec son employeur. La balle est dans le camp des dirigeants de l’ OM, il les laisse faire. Les dirigeants marseillais pourraient toucher quelques millions d’euros s’ils le laissaient partir en janvier prochain. Dans le cas contraire, Boubacar Kamara pourrait tout à fait honorer sa dernière année de contrat afin de s’en aller gratuitement en juin prochain.





Afficher les commentaires