Stade Brestois Mercato : Les confidences de Faivre sur le Milan

Romain Faivre resté au Stade Brestois Publié par Ange A. le 03 décembre 2021 à 02:08

Milieu de terrain du Stade Brestois, Romain Faivre aurait pu rejoindre l’AC Milan l’été dernier. Il s’est confié sur son départ avorté.

Retour sur le transfert raté de Romain Favre à l’AC Milan

Auteur de six buts et cinq passes décisives la saison dernière, Romain Faivre était sur les tablettes de bon nombre de clubs. Si son nom était associé à quelques cadors de Ligue 1, c’est surtout vers l’AC Milan qu’il était annoncé. Alors que le transfert de Faivre vers le Milan était en bonne voie, l’opération a échoué et le milieu de terrain est resté au SB29. Interrogé par le Onze Mondial, le jeune Brestois est revenu sur cet épisode. Il assure avoir surmonté cette épreuve avec calme pour se concentrer sur le travail. « Je l’ai géré tranquillement. Au début, c’est dur un peu. Mais à côté de ça, tu ne vas pas t’effondrer. Si tu t’effondres à Brest, tu fais quoi après ? Tu vas perdre du temps inutilement. Alors que si tu te remets immédiatement au travail, tu sais que Milan va revenir et peut-être d’autres clubs », confie-t-il au magazine.

Un départ du Stade Brestois toujours dans les tuyaux ?

Romain Faivre toujours intéressé par l'AC Milan

Après son été agité, Romain Faivre a retrouvé son niveau avec le Stade Brestois. L’ancien Monégasque est même déjà autant décisif en 15 matchs (6 buts et 5 assists) que sur l’ensemble du dernier exercice écoulé. Alors qu’il pense toujours à un départ vers le club lombard, le milieu offensif de 23 ans reste focalisé sur ses objectifs avec Brest. « Je pense bien répondre sur le terrain pour le moment. Je fais de bons matchs et j’ai des stats. J’espère qu’on va remonter au classement », déclare-t-il. La Team Pirate pointe actuellement à la 11e place de Ligue 1 Uber Eats après 16 journées de championnat. En cas de vente de Faivre, le SB29 est assuré de réaliser une énorme plus-value. Recruté à moins d’un million d’euros, il vaudrait aujourd’hui au moins 15 millions. De quoi flatter le principal intéressé. « Tant mieux si je vaux ce prix-là », se réjouit le joueur encore sous contrat jusqu’en juin 2025.

Afficher les commentaires