ASSE : La réaction de Pascal Dupraz après ses débuts ratés

Pascal Dupraz défait par le FC Nantes Publié par Ange A. le 23 décembre 2021 à 05:35

L’AS Saint-Étienne a terminé l’année sur une défaite contre le FC Nantes. Il s’agissait de la première de Pascal Dupraz au Chaudron.

L’ASSE battue pour sa dernière de 2021

L’année 2021 est à oublier pour l’AS Saint-Étienne. L’ASSE s’est inclinée à Geoffroy-Guichard pour son dernier match de l’année. Les Verts ont été battus sur le plus petit des scores par le FC Nantes. Un but de Randal Kolo Muani (83e) a suffi aux Canaris pour l’emporter au Chaudron. Le jeune attaquant du FCN a surtout gâché la première à domicile de Pascal Dupraz, le successeur de Claude Puel. Défait par Nantes, Saint-Étienne cale à la dernière place de Ligue 1 Uber Eats. Le club ligérien accuse un retard de quatre points sur Lorient (19e) et Metz (18e). Battu pour sa première au Chaudron, le nouvel entraîneur stéphanois s’est livré après la rencontre.

Pascal Dupraz entre déception et espoir après Nantes

Pascal Dupraz veut croire au maintien de l'ASSE

Pour Pascal Dupraz, l’AS Saint-Étienne a surtout raté sa première mi-temps. Malgré une seconde meilleure manche, le coach de l’ ASSE déplore le manque d’efficacité de ses poulains. « Mon sentiment c’est le constat implacable que nous avons perdu parce que nous avons joué qu’une mi-temps, c’est malgré tout un sérieux handicap […] En seconde mi-temps, les joueurs ont montré un meilleur visage, avec davantage d'occasions, mais il manque toujours le petit geste. Il faut reconnaitre que Lafont fait un bon match également. Et pour couronner le tout, on défend mal collectivement et on encaisse le but qui nous plonge dans la tristesse », a confié l’entraîneur stéphanois. Celui-ci reste optimiste pour la deuxième moitié de saison.

Le coach de Sainté est notamment galvanisé par la deuxième mi-temps de ses joueurs. Pour lui, elle est source d’espoir. « Il y a 57 points à aller chercher. On est à la moitié du chemin, j’ai vu une meilleure conduite du match ensuite. J’ai vu une meilleure deuxième mi-temps, pour autant je vais assumer mes responsabilités : ce n’est pas la pression qui va m’inhiber. Il faut qu’on s’améliore, la deuxième mi-temps est source d’espoir. L’équipe est jeune. Avant de venir je savais que la tâche était compliquée », a-t-il lâché.