Bordeaux : CDF, le coup de gueule de Gérard Lopez contre la FFF

Bordeaux touché par le Covid-19 avant d'affronter Brest Publié par Ange A. le 31 décembre 2021 à 04:00

À la suite d’Admar Lopes, Gérard Lopez s’est adressé à la FFF en marge du match entre le Stade Brestois et les Girondins de Bordeaux.

Gérard Lopes exprime son courroux envers la FFF

Actuels 17es de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux vont signer leur retour à la compétition ce dimanche. Seulement, les nouvelles ne sont pas bonnes au FCGB avant son clash contre le Stade Brestois pour les 16es de finale de la Coupe de France. Le club au scapulaire est lourdement affecté sur le plan sanitaire en raison de la résurgence des cas de Covid-19. Malgré cette situation, la FFF a maintenu la tenue de la rencontre au grand dam des Girondins. Dans un communiqué publié jeudi, le club par la voix de son président Gérard Lopez déplore de nouveau cette décision.



Le dirigeant bordelais ne compte pas prendre de risque au moment où la pandémie repart de plus belle. « À ce stade de la pandémie, nous ne pouvons plus prendre le risque et nous nous devons de préserver au maximum la santé de Tous […] Le Covid touche certaines équipes et il semble clair que le virus touchera la grande majorité des clubs dans les semaines à venir. Il est donc primordial de préserver l’intérêt sportif de la compétition et de prendre en compte le fait que les équipes ne peuvent pas être soumises à cet aléa sanitaire qui fausse la donne », assure Gérard Lopez.

Un report du match de Bordeaux toujours possible ?

Plusieurs cas de Covid-19 chez les Girondins de Bordeaux

Si Admar Lopes s’était davantage montré acerbe envers la FFF, le président des Girondins de Bordeaux reste ouvert au dialogue. Il espère toujours trouver un terrain d’entente avec l’instance dirigée par Nöel Le Graët. « À ce jour, nous continuons de dialoguer avec la FFF pour envisager les meilleures solutions possibles afin d’éviter de proposer un spectacle qui ne serait pas digne de la Coupe de France », indique le dirigeant bordelais. Dans sa sortie, le directeur technique a révélé que le club approchait les 20 cas, dont près d’une quinzaine chez les joueurs. Avec de nouveaux tests annoncés au FCGB, le nombre de personnes infectées pourrait encore augmenter.