OM Mercato : Après Nice, un autre club fonce sur Mandanda !

L’avenir de Steve Mandanda à l’ OM est toujours incertain. Publié par Timothée Jean le 20 janvier 2022 à 23:36

L’avenir de Steve Mandanda à l’ OM est toujours incertain. Après l’OGC Nice, un autre club européen s’est positionné pour le gardien de but marseillais.

OM Mercato : Galatasaray se renseigne sur Mandanda

Relégué au second plan au profit de Pau Lopez dans les buts marseillais, Steve Mandanda ne songe pas à quitter le club phocéen durant ce mercato hivernal. Pourtant, les courtisans sont bien là. Dans le championnat national, plusieurs clubs ambitionnent de profiter de sa situation pour le déloger de l’OM.

Si l’AS Monaco ou encore l’ AS Saint-Étienne s’intéressent de très près à son profil, un intérêt pressant de l’ OGC Nice a ressurgi ces derniers jours. Le club azuréen souhaite s’attacher les services d’un gardien de but expérimenté et aurait du Marseillais une cible de choix. Preuve que l’ OGC Nice a pris le taureau par les cornes dans ce dossier, le début des discussions entre les Aiglons et l'entourage du joueur de 36 ans est évoqué, même si les modalités de ce probable deal n’ont pas encore fuité.

Cantonné sur le banc de touche à l’Olympique de Marseille, le portier tricolore pourrait donc rejoindre son ancien coéquipier, Jordan Amavi à Nice. Toutefois, Steve Mandanda est susceptible de prendre une autre destination, celle menant en Turique. Footmercato assure en effet que Galatasaray s’intéresse de très près au gardien de but de l’ OM. Selon le média spécialisé, le club stambouliote aurait même dépêché des émissaires à Marseille afin de se renseigner sur la disponibilité et sur le prix de portier marseillais.

Steve Mandanda peu enclin à quitter Marseille

Malgré tout, Steve Mandanda reste toujours très attaché à l’ OM. Le champion du monde 2018 sera donc très difficile à convaincre pour les clubs intéressés. Mais la perspective de devenir un titulaire indiscutable sous d’autres cieux pourrait bien finir par le faire changer d'avis. Les négociations se poursuivent dans ce sens.






Afficher les commentaires