OM Mercato : La vraie raison du retour de Jordan Amavi à Nice

Cet hiver, Jordan Amavi a décidé de quitter l' OM pour l’ OGC Nice. Publié par Timothée Jean le 22 janvier 2022 à 02:11

Cet hiver, Jordan Amavi a décidé de quitter l’Olympique de Marseille pour s'engager en faveur de l’ OGC Nice. Le défenseur français a dévoilé les raisons de ce choix.

OM Mercato : Amavi donne les raisons de son retour à Nice

Alors que son contrat expire en juin 2025 avec l’Olympique de Marseille, Jordan Amavi a décidé de mettre les voiles lors de ce mercato hivernal. Le latéral gauche français, relégué sur le banc de touche par Jorge Sampaoli, s’est finalement engagé en faveur de l’ OGC Nice, son ancien club. Et le défenseur de 27 ans a fait le choix de retourner au Gym pour une raison bien précise.

Présent en conférence de presse ce vendredi, Jordan Amavi a expliqué qu’il est revenu à l’OGC Nice dans le but de relancer sa carrière. « J’ai décidé de partir parce que je ne jouais pas beaucoup. Je ne jouais pas trop. Après c’est vrai que j’ai toujours été en contact avec l’OGC Nice. C’est un club qui compte pour moi et c’était sûrement le bon moment pour rentrer à la maison », a-t-il confié devant les médias.

Amavi travaille "pour être à 100%"

Peu utilisé à l'Olympique de Marseille avec 3 rencontres disputées en Ligue 1 cette saison, Jordan Amavi tentera donc de retrouver plus de temps de jeu chez les Aiglons. Il pourrait même poursuivre son aventure sur la Côte d’Azur s’il négocie bien ses cinq prochains mois sous les couleurs de l’ OGC Nice.

Le directeur du football de l’OGC Nice, Julien Fournier, se montre même très optimiste pour son maintien. Pour le conserver, le Gym devra lever son option d’achat estimée à 5 millions d’euros. Pour l’heure, le défenseur de l’Olympique de Marseille est heureux de rejoindre son ancien club. Il travaille d’arrache-pied pour répondre aux attentes de ses nouveaux dirigeants. « Je travaille pour être à 100%. On fait le nécessaire, mais je pense que dans les semaines à venir, ça devrait le faire, ça va vite arriver », a-t-il conclu.






Afficher les commentaires