Mondial 2022 : Un tirage clément pour la France, les Bleus soulagés

Après le tirage au sort du Mondial 2022 effectué ce vendredi à Doha, l’Équipe de France a hérité d’une poule abordable. Les Bleus se réjouissent déjà.

Coupe du Monde 2022 : L’Équipe de France évite le pire

Championne du monde en titre, l’Équipe de France a été épargnée. Les Bleus ont hérité d’un groupe très abordable pour le premier tour du Mondial 2022, qui débutera le 21 novembre prochain au Qatar. Les hommes de Didier Deschamps sont en effet tombés dans le groupe D, où ils affronteront le Danemark, la Tunisie puis un autre adversaire à connaitre parmi les barragistes (Pérou ou le vainqueur du match entre l’Australie et les Émirats arabes unis). Un tirage au sort relativement clément pour les Bleus, qui devraient logiquement se qualifier pour la suite de la compétition.

L’Équipe de France évite ainsi plusieurs gros morceaux tels que l’Allemagne ou encore la Croatie. Autant dire tout de suite que la qualification semble à portée de main des Bleus. Et ce n’est pas le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, qui dira le contraire. « Je trouve que c’est bien fait. On voulait éviter l’Allemagne. Le tirage a été parfaitement organisé et on est content d’être là, car beaucoup d’équipes ne se sont pas qualifiées », a-t-il confié au micro de RMC Sport. Interrogé par la radio sportive, le capitaine des Bleus, Hugo Loris, a aussi livré son ressenti sur ce « tirage qui aurait être difficile ». S’il ne cache pas son soulagement, le gardien de but tricolore se méfie tout de même des futurs adversaires des Bleus. Car « dans une phase de Coupe du monde, il n’y a pas de match facile. Il faut y aller avec beaucoup d’humilité », a-t-il ajouté.

deschamps Icon DIB 111221 10 114

La mise en garde de Didier Deschamps

...

Sur le papier, l’Équipe de France demeure l’équipe favorite de la poule D du Mondial 2022. Les Bleus sont dotés d’un effectif riche et impressionnant, composé de Kylian Mbappé, Karim Benzema, Antoine Griezmann, N’Golo Kanté, Raphaël Varane, Paul Pogba… Mais le patron des Bleus a tenu à calmer les ardeurs. Didier Deschamps rappelle qu’il faudra « respecter les futurs adversaires » et se méfie particulièrement des Danois. « Ils auront aussi l’opportunité de nous connaitre encore mieux. Il faut avoir du respect, ils sont la 11e nation mondiale, demi-finaliste du dernier Euro », a indiqué le sélectionneur tricolore. Les Bleus débuteront le tournoi le 22 novembre prochain face au vainqueur du barrage. Et en cas de qualification pour les 8es de finale, les Français risquent d’affronter l’Argentine, la Pologne et le Mexique comme adversaires potentiels.