OM : Après Payet, un terrible coup dur tombe à Marseille

OM : Grosse inquiétude pour Amine Harit après Feyenoord. Publié par Timothée Jean le 06 mai 2022 à 15:30

Les mauvaises nouvelles s’enchainent pour l’ OM. Après la blessure de Dimitri Payet, le club phocéen risque aussi de perdre Amine Harit.

OM : Amine Harit blessé lors du choc contre Feyenoord ?

L'Olympique de Marseille ne goûtera pas au parfum d'une sixième finale européenne. Après un match frustrant (0-0) à domicile, l’OM est éliminé en demi-finale de la Ligue Europa Conférence par Feyenoord. Mais au-delà du score, c'est un autre résultat comptable qui va alimenter la chronique à Marseille. L’entraîneur Jorge Sampaoli risque de voir son équipe amputée de plusieurs joueurs en cette fin de saison.



Lors du choc face à Feyenoord, Dimitri Payet, pourtant auteur d’un bon début de rencontre, a été contraint d’abandonner ses partenaires dès la 33e minute de jeu. Le capitaine marseillais souffre d’une lésion musculaire au mollet et ne devrait plus rejouer d’ici la fin de la saison. Son absence est un véritable coup dur pour l’ OM, qui devra négocier ses trois derniers matchs de Ligue 1 sans son leader technique. Et comme si cela ne suffisait pas, l’entraîneur Jorge Sampaoli vient de recevoir une mauvaise nouvelle : il pourrait être privé de son autre milieu offensif, Amine Harit.

Amine Harit incertain pour le déplacement à Lorient

Selon les informations publiées par le journaliste Bertrand Latour, sur son compte Twitter, l’attaquant marocain a quitté le Vélodrome en béquilles, après le match nul contre Feyenoord. Même si la nature de sa blessure n’a pas été précisée, Amine Harit risque de manquer le prochain match de l’ OM. Le milieu offensif de 24 ans semble ainsi incertain pour le choc contre le FC Lorient, prévu dimanche prochain au stade du Moustoir, à partir de 17h 05. L’entraîneur de l’OM, Jorge Sampaoli, devra donc faire face à un véritable casse-tête en cette fin de saison. Il devrait faire le point sur son effectif ce vendredi, en conférence de presse.