ASSE : Coup de théâtre à Saint-Etienne avant le choc contre Nantes

Usage de fumigènes par les supporters de l'ASSE contre l'AS Monaco. Publié par ALEXIS le 16 mai 2022 à 16:10

Alors que l’ ASSE a encore un match décisif à Nantes, samedi, des supporters du club se sont pris au président Romeyer, qui a décidé de porter plainte.

ASSE : Romeyer, visé par les supporters ultras, porte plainte

19e de Ligue 1, l' ASSE est actuellement relégable en Ligue 2, depuis sa défaite contre le Stade de Reims ce samedi. Une débâcle qui a soulevé la colère des supporters ultras du club ligérien. Pendant que Pascal Dupraz et son équipe se concentrent désormais sur leur prochain match contre le FC Nantes à la Beaujoire, pour tenter de finir à la 18e place de barragiste, des supporters des Verts ont manifesté leur colère à l'encontre de Roland Romeyer. La maison de ce dernier, située en Haute-Loire, à 35 minutes de Saint-Étienne, « a été prise pour cible par les fans ultras » de l'AS Saint-Etienne, selon RMC Sport. « Des tags particulièrement offensants » ont été inscrits sur les murs du domicile du dirigeant de 76 ans.

Co-propriétaire de l’AS Saint-Étienne avec Bernard Caïazzo, Roland Romeyer a porté plainte et une enquête a été ouverte. La source précise qu’en plus des tags, le domicile du président du Directoire de l’ ASSE avait « également essuyé des jets de fumigènes et de pétards » dans la nuit de samedi à dimanche, après la défaites des Stéphanois face au Stade de Reims (1-2), à Geoffroy-Guichard. Rappelons que le match s’est disputé à huis clos, en l’absence donc du Peuple Vert, suspendu en raison des incidents survenus contre l’AS Monaco, le 23 avril dernier.

Pascal Dupraz a-t-il jeté l'éponge ?

Si l’ ASSE n’a plus son destin entre les mains pour se maintenir en Ligue 1, elle n’est pas pour autant reléguée. En cas de victoire sur le FC Nantes, combiné avec une défaite ou un match nul du FC Metz face au PSG lors de la 38e journée, les Verts pourraient jouer les barrages contre un club de Ligue 2. Mais Pascal Dupraz ne semble plus y croire, vu les derniers résultats catastrophiques de son équipe. Une équipe renversée par le FC Lorient (6-2) et l’OGC Nice (4-2), après avoir mené (2-0) à chaque fois. En tout cas, sa déclaration après la défaite contre Reims n’est pas rassurante, avant d’affronter les Canaris. « On n’a pas les bonnes réponses défensivement. Trop de joueurs n’ont pas les aptitudes athlétiques pour répondre aux exigences de l’élite. […] Il n’y a plus d’essence dans les moteurs. […] Il y a une carence », avait confié Pascal Dupraz, abattu, en conférence de presse.






Afficher les commentaires