Bordeaux : Nouveau gros coup dur pour Lopez et les Girondins

Gérard Lopez, président de Bordeaux. Publié par ALEXIS le 14 juin 2022 à 20:30

Bordeaux vient de recevoir un gros coup de massue ! Relégué en Ligue 2, le club au capsulaire a été rétrogradé en National 1 par la DNCG, ce mardi.

Bordeaux rétrogradé en National 1

Relégué en Ligue 2 à l’issue de la saison sportive régulière, Bordeaux ne jouera pas dans cette division. Et pour cause, le club au scapulaire a été rétrogradé en National 1 par la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG). Le club de Gérard Lopez était en sursis après son premier passage devant la Commission de contrôle des clubs professionnels. Revenu devant le gendarme financier de la LFP, ce mardi 14 juin comme prévu, la direction du FCGB n’a pas pu convaincre la Commission de contrôle, dans le cadre du réexamen de la situation des clubs au titre de la saison sportive 2022-2023. Dans son relevé de ce jour, la DNCG a prononcé : « la rétrogradation en Championnat de National 1 » de Bordeaux. Selon les précisions de Web Girondins, « la DNCG n'a pas validé les comptes du club bordelais pour la clôture de l'exercice 2021-2022 au 30 juin, et pour le budget de la saison à venir ». Cependant, la source indique que la rétrogradation prononcée est à titre conservatoire.

Gérard Lopez a 7 jours pour faire appel

Bordeaux a donc désormais 7 jours pour faire appel de la décision de la DNCG. Ce que Gérard Lopez va faire sans doute. Dans ce cas, une nouvelle audition aura lieu dans une dizaine de jours, à en croire le média spécialisé. Pour rappel, Gérard Lopez avait assuré qu'il resterait à la tête des Girondins, quelle que soit l'issue de la saison, avant même la descente de Bordeaux en Ligue 2 à la fin du championnat dernier. Cependant, il ne s'attendait pas à la rétrogradation administrative de l'équipe, dont il a pris les commandes le 23 juillet 2021, alors que le club était à la limite du dépôt de bilan après le retrait de King Street. Mais après seulement une saison à la présidence des Marine et Blanc, le club est encore dans la tourmente.






Afficher les commentaires