ASSE Mercato : Coup de théâtre dans le rachat du club par David Blitzer

Romeyer et Caïazzo, les deux propriétaires de l'ASSE. Publié par ALEXIS le 02 juillet 2022 à 00:40

ASSE Mercato : La vente de l’AS Saint-Étienne à David Blitzer n’aura pas lieu ! Les négociations avec l’Américain se sont soldées par un gros échec.

ASSE Mercato : Vente, les négociations avec Blitzer ont échoué

Comme en mai 2018, la vente de l’ ASSE a encore échoué. Les deux propriétaires du club ligérien, Bernard Caïazzo et Romand Romeyer n’ont pas trouvé d’accord avec le milliardaire américain David Blitzer, selon les informations de l’AFP, relayées par RMC Sport. « La négociation engagée entre les actionnaires de l'AS Saint-Étienne (L2) et l'homme d'affaires américain David Blitzer pour le rachat du club de football professionnel a échoué », a informé la radio, en citant l'entourage des actionnaires comme source. « La période de négociation exclusive, qui avait débuté voici 45 jours, a pris fin à minuit dans la nuit de jeudi à vendredi sans aboutir à un accord […] elle n'a pas été prolongée », a confié un proche de Bernard Caïazzo et Romand Romeyer à l’Agence Française de Presse.

« Le processus de vente se poursuit »

Les négociations avec David Blitzer n’ont certes pas abouti à un accord définitif, néanmoins la vente de l’ ASSE n’est pas annulée. Le club est toujours sur le marché et les propriétaires vont chercher un autre repreneur. D’après la source, « le processus de vente se poursuit ». Pour plus de détails, « le club communiquera sur ce sujet, lundi » a annoncé le média, de source proche de la direction stéphanoise.

D'après L’Équipe, l’homme d’affaires américain de 52 ans avait fait deux premières propositions pour racheter l’ ASSE, avant la fin du championnat dernier. L’une, estimée globalement à 100 M€, dont 38 M€ pour le rachat des parts sociales du club en cas de maintien en Ligue 1, et l’autre, d’une valeur de 80 M€, dont 19 M€ en échange des titres, en cas de descente en Ligue 2.

Toujours selon le quotidien sportif, David Blitzer avait revu son offre pour la L2 à la baisse, suite aux sanctions de la LFP à l’encontre des Verts. En effet, la Ligue a retiré 6 points, dont 3 avec sursis à l' ASSE en L2, et en plus de 6 matchs à huis clos à Geoffroy-Guichard, dont 2 avec sursis. Vu ces sanctions, l’Américain a finalement « ramené son offre à 40 M€, dont 19 M€ pour le rachat des parts sociales », à en croire le journal. Une dernière offre repoussée évidemment par les deux associés : Caïazzo et Romeyer.






Afficher les commentaires